#Essais

Coupures d'eau. Victoire des citoyens face aux multinationales

Emmanuel Poilane, Jean-Claude Oliva, Justine Loubry, Benjamin Grimont

Il n'y croyait plus. Lorsque le Tribunal de grande instance d'Amiens ordonne le rétablissement de la fourniture d'eau à Arnaud, le 19 décembre 2014, cela faisait 621 jours que la société SAUR avait procédé à la coupure de l'alimentation en eau de son logement. Un an et sept mois ! Quelques mois auparavant, c'étaient Suez, Veolia ou encore Noréade qui étaient condamnées par la justice pour coupures d'eau illégales. Ces condamnations font suite à l'interdiction pour les distributeurs d'eau de procéder à des coupures auprès de leurs usagers pour non-paiement des factures, quelle que soit la période de l'année. Pourtant, malgré des termes clairs et l'entrée en vigueur de cette interdiction en février 2014, les distributeurs d'eau en France ont continué de priver d'eau des milliers de foyers tous les mois, parfois sans préavis, sans chercher un arrangement, négligeant le plus souvent la situation économique et sociale des usagers précaires. Face à cette injustice, des citoyens ont décidé de rompre le silence. Ils se sont tournés vers la Fondation France Libertés et la Coordination Eau Ile-de-France afin de faire valoir ensemble le droit à l'eau pour tous. C'est un combat contre les géants de l'eau qui s'engage, une lutte face à des multinationales qui semblaient intouchables. Récit d'une victoire inattendue qui marque la fin d'une traversée du désert et le retour à des conditions de vie dignes pour Arnaud et toutes les autres familles victimes de ces pratiques illégales.

Par Emmanuel Poilane, Jean-Claude Oliva, Justine Loubry, Benjamin Grimont
Chez Editions 2031

0 Réactions |

Genre

Sciences politiques

29/05/2021 140 pages 13,00 €
Scannez le code barre 9782491328054
9782491328054
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Coupures d'eau. Victoire des citoyens face aux multinationales par Emmanuel Poilane, Jean-Claude Oliva, Justine Loubry, Benjamin Grimont

Commenter ce livre