#Essais

La nature se venge de ses pilleurs

Marcel Jamar

Ayant en mémoire l’ouvrage «Raboliot» de l’académicien Maurice Genevoix publié en 1925, il m’est apparu utile de faire état, dans ce premier écrit, de l’évolution de la vie et des mentalités sociétales pratiquement un siècle plus tard, notamment, dans le domaine du braconnage. L’évolution est ahurissante et alarmante à la fois. En tant que policier dans le domaine de la lutte pour la protection de l’environnement, j’ai souhaité partager, par un essai réflexif, mon expérience et mon analyse de quelques affaires marquantes, vécues professionnellement, en partant du récit «Raboliot». En 1925, l’homme vivait en symbiose avec Mère Nature, dans le respect des fruits que celle-ci mettait à sa disposition, selon des règles qui en assuraient la pérennité. Déjà confronté aux nantis qui se réservaient le droit de jouissance à leur seul profit, la chasse, Raboliot, ce hors-la-loi, finalement sympathique, prélevait dans la faune sauvage, qui, à l’époque, était très abondante, afin de nourrir sa famille. Aujourd’hui, il y a une transformation du braconnier en un multi-délinquant pluridisciplinaire de haut vol, oeuvrant sans limite, pour le lucre ou/et pour son propre ego, allant même jusqu’à y perdre sa propre vie, ou l’ôter à ceux qui se mettent en travers de son chemin, comme relaté dans ce livre. La dure leçon à tirer de la conclusion des affaires décrites ici est bien que «la nature se venge de ses pilleurs».

Par Marcel Jamar
Chez Les 3 Colonnes

0 Réactions | 4 Partages

Genre

Développement durable-Ecologie

4

Partages

21/12/2021 422 pages 26,00 €
Scannez le code barre 9782383263098
9782383263098
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La nature se venge de ses pilleurs par Marcel Jamar

Commenter ce livre