#Essais

Arabo-islamisation de l'Afrique septentrionale. Des enjeux médiévaux aux politiques postcoloniales

Amirouche Chelli

Que les premiers musulmans aient voulu, après la mort du Prophète, étendre l'islam à d'autres peuples, peut être compréhensible, car tel est le but de toute idéologie. Qu'ils aient utilisé la force pour conquérir des territoires et soumettre leurs populations peut s'entendre aussi à condition de ne pas sortir les choses de leur contexte initial. En revanche, que des dirigeants politiques croient, aujourd'hui, qu'ils sont délégués par Dieu pour l'imposer partout où ils sont par la force comme dans le passé, cela relève d'une vision périmée de la notion de gouvernance, car le monde a changé considérablement depuis les temps médiévaux. Or, dans tous les pays nord-africains actuels, les pouvoirs qui se sont succédé, depuis la décolonisation, se sont emparés de l'islam pour en faire expressément la religion de chacun des Etats naissants et lui ont adjoint la langue arabe classique comme seule référence identitaire des futures nations souveraines.

Par Amirouche Chelli
Chez L'Harmattan

0 Réactions | 7 Partages

Genre

Généralités

7

Partages

Commenter ce livre

 

15/06/2023 411 pages 41,00 €
Scannez le code barre 9782140483813
9782140483813
© Notice établie par ORB
plus d'informations