#Roman francophone

Le poids du sang

Georges Bodereau

Dans ces nouvelles, outre celles déjà éditées par la métropole de Nice à l'usage des bibliothèques de la ville, on retrouvera certains moments évoqués dans les deux romans publiés précédemment. Mais l'auteur, s'il peut peindre des personnages à la fois naïfs et vrais, bons et honnêtes, va plus loin en décrivant des scènes sociales toujours malheureuses, parfois mesquines, voire ignobles, tant l'homme, dans son orgueil et sa médiocrité, peut, in fine, n'être qu'un composé de choses a priori incompatibles. Il y a les Enfantines dont certains personnages font penser par leur caractère ou leurs attitudes à d'autres personnages des romans dans des situations à la fois différentes et semblables par leur état d'âme dans leurs actions. Il y a le Merveilleux. Qui n'a pas goûté aux contes de fées où les citrouilles sont changées en carrosses et les souris en fringuants chevaux ? Il y a les Destins. Autant d'êtres vivants autant de destins quelle qu'ait pu être l'existence de chacun. La vie est là, avec ses vicissitudes, ses moeurs éparses, sa morale ordinaire souvent bafouée.

Par Georges Bodereau
Chez Editions Jets d'encre

0 Réactions |

Genre

Contes et nouvelles

Commenter ce livre

 

01/05/2023 262 pages 22,20 €
Scannez le code barre 9782355237768
9782355237768
© Notice établie par ORB
plus d'informations