#Beaux livres

Chemins d'étoiles. Reliques et pèlerinages au Moyen Age

Géraldine Mocellin, Sylvain Demarthe

Selon les récits, le corps mais aussi les objets usuels ou les vêtements du saint revêtent un caractère sacré. Le degré de sacralité est renforcé jusqu'à ce que le corps devenu relique à part entière ne soit livré à la dévotion des fidèles. La relique devient image, le réceptacle précieux se fait reliquaire, le reliquaire met en image les reliques du saint agissant ainsi sur les fidèles en attente de bienfaits. Ainsi le pèlerinage, phénomène commun à toutes les religions, revêt-il un sens sacrificiel, expiatoire. Jusqu'à la fin du Moyen Age, les pèlerins convergent vers Rome, Jérusalem ou Saint-Jacques-de-Compostelle, lieux saints entre tous, au terme d'un long cheminement tant spirituel que physique. Les lieux diffus sur les grandes voies sont aussi, pour la plupart, des pèlerinages à part entière, tels Saint-Martin de Tours, Saint-Martial de Limoges ou Saint-Antoine-en-Viennois. Les lieux de pèlerinage favorisent l'implantation de structures d'accueil spécifiques gérées par des religieux, parmi lesquels les hospitaliers de Saint-Antoine occupent une place prépondérante dès le XIIe siècle.

Par Géraldine Mocellin, Sylvain Demarthe
Chez Ouest-France

0 Réactions |

Genre

Beaux arts

15/08/2019 120 pages 19,90 €
Scannez le code barre 9782737381355
9782737381355
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Chemins d'étoiles. Reliques et pèlerinages au Moyen Age par Géraldine Mocellin, Sylvain Demarthe

Commenter ce livre