#Beaux livres

Jean Messagier. Tous les sexes du printemps

François Michaud, Amélie Lavin

Messagier le peintre abstrait presque américain n'en a jamais fini avec la figure ou la figuration, et se permet, dès les années 1970, à la fois de convoquer des images issues de la culture populaire comme Goldorak, le Marsupilami, Betty Boop, des figures glamour comme Lady Di ou Greta Garbo, de bousculer ses maîtres en citant Delacroix, Matisse, Picasso... avec une totale irrévérence. Dans ces années 1970-1980 vont se faire face la trivialité joviale des oeufs sur le plat, des radis, des mille-feuilles géants d'un côté, et de l'autre, la poésie des coquelicots, des pâquerettes, des gels, des monotypes avec impressions directes de feuilles ou de dentelles... Soucieux d'être contemporain de son époque, Messagier le sera toujours, et son oeuvre, si on l'embrasse autant que possible dans sa globalité, porte à la fois sa signature et l'esprit de son temps. Après les expérimentations débridées des années 1970-1980, le tournant 1988-1990 sera celui d'un nouveau geste plus concentré, d'une sorte de synthèse où les grands coups de brosse et la couleur ample et roborative condensent en somme toute l'énergie de l'artiste.

Par François Michaud, Amélie Lavin
Chez Ceysson

0 Réactions |

Editeur

Ceysson

Genre

Beaux arts

12/04/2019 156 pages 25,00 €
Scannez le code barre 9782490083367
9782490083367
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Jean Messagier. Tous les sexes du printemps par François Michaud, Amélie Lavin

Commenter ce livre