#Essais

Boubou Dagara. De l'alliance des cultures à la culture de l'amitié et de la cohésion sociale

D'Aquin Nifaa

Dans les rues, on parle de boubous africains. Au Burkina Faso, l'héritage est le "faso dan fani". Au pays dagara (Nord Ghana et Sud-Ouest du Burkina Faso), c'est le "boubou dagara" pour désigner le "bala". Il est spécifique par sa couture, par son tissu, par sa broderie, par sa forme... Quand le "bala", est porté ou exposé, il est un livre ouvert de l'histoire du peuple dagara. Il traduit les sentiments de ses enfants ; il représente leurs relations sur terre et avec le monde invisible ; il indique qui est le Dagara, témoigne de son état d'âme, dessine son habitat, trace son territoire géographique, son espace culturel... Le "bala", en définitif, est un pont culturel construit entre surtout le Ghana et le Burkina. Il est pour la population du "Pays des hommes intègres" une alliance des cultures dont les fruits sont : la culture de l'amitié et de la cohésion sociale. Le "bala" est un instrument de paix dont feu Nuru-cow Claude Somda en a fait sa marque déposée, après "Sankara arrive"

Par D'Aquin Nifaa
Chez Saint Honoré Editions

0 Réactions |

Genre

Sociologie

30/08/2019 124 pages 13,90 €
Scannez le code barre 9782407014026
9782407014026
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Boubou Dagara. De l'alliance des cultures à la culture de l'amitié et de la cohésion sociale par D'Aquin Nifaa

Commenter ce livre