#Essais

Le cours d'action. Economie & Activités. Suivie de Note sur l'éthique

Jacques Theureau

Le cours d'action : Economie & Activités. Cet ouvrage vise quatre Objectifs essentiels dans le prolongement du programme de recherche empirique "cours d'action" : (1) examiner la place de l'activité humaine dans les économies politiques et les conceptions, implicites ou explicites, de celle-ci qui y prévalent (Objectif essentiel 1) ; (2) examiner si ces économies politiques définissent des niveaux d'analyse et, si c'est le cas, comment ces niveaux sont définis et reliés entre eux, et mettre à l'épreuve spéculativement le projet d'analyses empiriques multi-niveaux de l'activité humaine en relations de paire (lire "paire-étoile") (Objectif essentiel 2) ; (3) préciser l'épistémologie et l'éthique, explicites ou implicites, de ces économies politiques (Objectif essentiel 3) ; (4) esquisser dans la foulée un trio de programmes de recherche qui prenne en considération de façon adéquate l'activité humaine : un programme de recherche empirique en économie politique, son pendant technologique en politique économique et le programme de recherche philosophique qui leur est idéalement associé, ainsi que les espaces de recherche susceptibles d'accueillir ce trio de programmes de recherche (Objectif essentiel 4). Mais, comme la réalisation de ces Objectifs essentiels part (a) de l'état du programme de recherche empirique "cours d'action", (b) de l'état du projet d'analyses empiriques multi-niveaux de l'activité humaine en relations de paire qui en constitue une extension, et (c) de l'état de l'épistémologie et de l'éthique associées, elle permet de les mettre tous les trois à l'épreuve et d'en suggérer des développements. Ces mises à l'épreuve et ces développements constituent les trois Objectifs collatéraux de cet ouvrage. Si le Chapitre final partira de l'état constaté dans les Chapitres précédents des fondements de l'économie politique pour proposer leur renouvellement, la Coda finale fera le point sur cette mise à l'épreuve et ces développements. Renouant de façon critique avec mes préoccupations d'avant mon travail de recherche sur l'activité humaine, cet ouvrage est plus personnel que les précédents, même s'il vise, comme eux, à contribuer au développement d'une activité de recherche collective. Le cours d'action : Note sur l'éthique. Si les préoccupations éthiques ont été présentes dans le programme de recherche ‘cours d'action' depuis sa préhistoire en ergonomie, ce dernier ouvrage, en abordant l'économie politique et la politique économique, leur donne tout leur développement. Cette Note constitue donc d'abord une Annexe à ce dernier ouvrage. Mais elle constitue aussi une Annexe aux deux ouvrages immédiatement précédents qui ont mis l'accent sur la part de recherche philosophique de ce programme de recherche " cours d'action " au détriment de ses parts empirique et technologique considérées jusque-là. En effet, alors qu'un programme de recherche philosophique complet relie ontologie (un pari sur la nature des "choses"), épistémologie (un pari sur la connaissance pertinente et efficace de ces "choses") et éthique (les valeurs et principes qui président idéalement à l'activité humaine, y compris celle de connaissance, et la façon de les produire, réviser et partager), ces ouvrages, une fois précisée l'ontologie de l'activité humaine, ont essentiellement privilégié l'épistémologie et, s'ils n'ont pas laissé de côté l'éthique, se sont contentés d'un pointillisme en matière d'éthique. Cette Note part d'un ouvrage sur l'éthique de Francisco Varela, l'auteur qui, avec Humberto Maturana, a formulé l'hypothèse de l'énaction. Mais le programme de recherche ‘cours d'action' ajoute à cette hypothèse de l'énaction d'autres hypothèses, dont l'une, celle de la conscience préréflexive, renvoie à un philosophe, écrivain et dramaturge, Jean-Paul Sartre. Ce dernier a inauguré en relation avec elle, dans la période historique du nazisme et de la collaboration triomphantes, une méditation récurrente, bien qu'inaboutie, sur l'éthique. Cette Note est conçue comme à la fois une reprise et une poursuite critiques de cette méditation récurrente à partir de l'hypothèse de l'énaction. Elle vise à définir une éthique minimale cohérente avec le programme de recherche ‘cours d'action' comme contribution partielle à l'éthique personnelle de chacun, dont celle de l'auteur.

Par Jacques Theureau
Chez Octarès Editions

0 Réactions |

Genre

Philosophie

10/01/2019 649 pages 38,00 €
Scannez le code barre 9782366300895
9782366300895
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Le cours d'action. Economie & Activités. Suivie de Note sur l'éthique par Jacques Theureau

Commenter ce livre