#Essais

Un vignoble se raconte : Pécharmant

Pierre Carbonnier

Pour nombre de "buveurs d'étiquettes", le vignoble bergeracois suscite souvent des commentaires misérabilistes, un peu comme si cette évocation rappellerait qu'il existe, çà et là, des espèces d'OVNI (Objets Viticoles Non Identifiables) dont la qualité laisse à désirer. Bergerac, et ses vignerons en souffrirent. Ils en souffrent encore, même si on gratifia le Périgord pourpre du titre, un tantinet dédaigneux, de "L'autre grand vignoble d'Aquitaine". Combatifs, à l'instar de Cyrano, les vignerons bergeracois déployèrent tous leurs savoirs viticoles afin de hisser leurs vins sur le pavois de la reconnaissance. Pécharmant en est l'exemple parfait. Voilà un vignoble qui fut accepté très tard dans le concert des A. O. C. (1946) alors que les qualités organoleptiques de ses vins recueillaient souvent des commentaires élogieux. Peu à peu, les meilleurs dégustateurs en vinrent à examiner - et reconnaître ! - ses élégances. Pécharmant devint alors l'appellation symbolisant un monde vigneron qui ferraille avec panache pour produire de grands vins. Pécharmant a encore de beaux secrets à livrer.

Par Pierre Carbonnier
Chez Editions Cairn

0 Réactions |

Genre

Vins, alcools, boissons

23/04/2019 117 pages 5,00 €
Scannez le code barre 9782350686714
9782350686714
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Un vignoble se raconte : Pécharmant par Pierre Carbonnier

Commenter ce livre