#Essais

Les mystères de l'art royal. Rituel de l'adepte

Oswald Wirth

Oswald Wirth (1860-1943) exerça, de la fin du XIXe siècle jusqu’à sa mort, un véritable magistère moral sur la Franc-Maçonnerie française. Par ses ouvrages et par la revue Le Symbolisme qu’il créa et anima, il contribua largement à rendre à la Maçonnerie sa dimension spiritualiste et symbolique, largement abandonnée au cours du XIXe siècle au profit de combats politiques. Par sa personnalité et son aura, il inspira à Jules Romain le personnage du Franc-Maçon Lengnau dans Recherche d’une Eglise (tome 7 de Les Hommes de bonne Volonté). Initié en janvier 1884 dans une Loge de Châlons-sur-Marne durant son service militaire, il quitta le Grand Orient de France pour rejoindre la Grande Loge de France peu après son installation à Paris. Secrétaire de Stanislas de Guaïta (1861-1897) écrivain et poète que son ami Maurice Barrès qualifia de rénovateur de l’occultisme, il lui devait, de son propre aveu, d’écrire lisiblement. Même s’il dénonçait ce qu’il nommait le bas occultisme, Wirth (qui était magnétiseur) nourrit une partie de sa réflexion symbolique d’apports hermétiques. Bien que cette partie de son oeuvre soit à prendre avec précaution, la lecture des ouvrages d’Oswald Wirth est toujours passionnante et enrichissante.

Par Oswald Wirth
Chez Editions Complicités

0 Réactions |

Genre

Esotérisme

01/12/2019 260 pages 18,00 €
Scannez le code barre 9782351202319
9782351202319
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Les mystères de l'art royal. Rituel de l'adepte par Oswald Wirth

Commenter ce livre