#Essais

Ethologie de la campagne présidentielle 2017

Dominique Godard

La campagne 2017 est encore dans les mémoires. On y voit une succession d'événements surprenants, inattendus, imprévus. Or, si l'"animal politique" d'Aristote définissait l'homme, l'éthologie animale a montré que la lutte pour le pouvoir dépasse largement le cadre de notre espèce, et ne se limite pas davantage à un combat de dominants. La perspective évolutionniste proposée par l'éthologie humaine permet de concevoir, au-delà du "tournoi d'idées" institutionnalisé, socialement contraint et aux préalables définis, une base neurophysiologique qui engage davantage que le discours des candidats, représentants et porte-paroles d'un groupe social. Les émotions, et leurs contingences biologiques, y participent Les stratégies, les alliances, les idées ont leur poids, prépondérant peut-être ; mais les comportements, surtout dans les aspects spontanés et furtifs, sont aujourd'hui largement saisis par l'image ; et ils sont immédiatement perçus, compris, interprétés, par celui qui les observe, comme autant de signaux pertinents. Car chacun possède une grille de décodage, culturelle, mais aussi naturelle, qui par ailleurs nous permet d'exister au quotidien parmi nos contemporains. La campagne 2017 sur le pan éthologique présente une particularité : la prime à l'agressivité comportementale, qui est historiquement habituelle et normale dans ces circonstances, où le candidat est le champion d'un camp qui en combat un autre, semble s'estomper au profit d'une concorde mieux appréciée ; face à l'affrontement, la lutte, le conflit, la stratégie gagnante valorise l'union et la convergence, pour mettre en valeur ce qui rapproche davantage que ce qui oppose.

Par Dominique Godard
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Sciences politiques

17/04/2019 118 pages 14,00 €
Scannez le code barre 9782343172453
9782343172453
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Ethologie de la campagne présidentielle 2017 par Dominique Godard

Commenter ce livre