#Essais

Les migrations internationales et le développement. L'exode de compétences et les envois de fonds émigrés

Serge Feld

Depuis 1990, le nombre de migrants internationaux a augmenté de plus de 91 millions, soit plus de 60 %, et s'élève actuellement à 224 millions. La question se pose de savoir si les migrations internationales favorisent le bien-être des populations des pays de départ au-delà des polémiques politiciennes. D'une part, l'émigration de personnel qualifié, appelée également "exode des cerveaux", est considérée comme un frein au développement de nombreux pays. D'autre part, les transferts des économies des migrants vers leurs familles peuvent fournir des ressources qui bénéficient à toute la population. Le livre traite particulièrement de l'émigration de personnel médical des PVD et analyse les données les plus récentes sur le volume de la main-d'oeuvre médicale des PVD, le niveau de santé de la population, le coût de la formation des médecins et aussi sur la qualité et l'efficacité des infrastructures de santé publique. Il aborde aussi les effets de la croissance considérable des envois de fonds sur les populations des pays de départ. Pour les seuls PVD, en 20 ans, l'augmentation a été de 780 % et s'élève à 435 milliards en 2015. Cette croissance est 15 fois supérieure à celle du nombre de migrants. L'ouvrage offre enfin une analyse des théories scientifiques contradictoires des migrations internationales. Il apporte un regard serein et équilibré sur ce thème qui n'a pas jusqu'à présent été traité de manière démographique dans la littérature de langue française.

Par Serge Feld
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Géographie

02/04/2019 242 pages 25,50 €
Scannez le code barre 9782343165431
9782343165431
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Les migrations internationales et le développement. L'exode de compétences et les envois de fonds émigrés par Serge Feld

Commenter ce livre