#Essais

La tradition libérale en Grande-Bretagne

Yankhoba Seydi

Le droit de propriété, la liberté d'expression, la sûreté des personnes, les libertés de pétitions et des élections sont connus comme étant les libertés anglaises. Le fétichisme des Britanniques en général, et des Anglais en particulier, relativement à ces libertés, prouve à souhait leur profond attachement à ce qui les caractérise fondamentalement et plus que tout, la liberté qui définit les Anglais en plus de les caractériser. Cette relation presque fusionnelle entre les Britanniques et la liberté provient d'une vieille et longue tradition anglo-saxonne qui plonge ses racines dans le haut-Moyen Age. Les principes et règles non écrits qui fondent cette tradition ont favorisé l'émergence d'un esprit libéral matérialisé par la charte des libertés de 1100, la Grande Charte de 1215, la loi d'Habeas Corpus de 1679, la "Révolution Glorieuse" de 1688, la Déclaration des Droits de 1689, etc. Ainsi, la Grande-Bretagne n'est pas seulement le berceau du libéralisme moderne, elle est aussi le berceau de la démocratie moderne. Tout cela a été possible grâce à cette tradition libérale en marche depuis de longs siècles.

Par Yankhoba Seydi
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Histoire internationale

09/01/2019 336 pages 33,00 €
Scannez le code barre 9782343164786
9782343164786
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La tradition libérale en Grande-Bretagne par Yankhoba Seydi

Commenter ce livre