#Essais

Justice sociale et juges. Les juges, nouveaux acteurs des luttes sociales ?

Carole Nivard

L'Europe semble traversée par un double mouvement paradoxal. D'un côté, les juges sont l'objet de critiques grandissantes dans leur fonction de contre-pouvoir face au législateur. De l'autre, ces mêmes juges sont singulièrement sollicités pour s'opposer ou exiger des réformes au nom du respect des droits fondamentaux notamment. Les juges sont ainsi saisis de législations économiques et sociales qui ont suscité de vives réactions politiques et populaires. Ils se retrouvent dès lors dans une position d'arbitre ayant le pouvoir de les écarter ou invalider. De telles lois sociales régressives ou de flexibilisation du travail ont été largement adoptées dans toute l'Europe, dans un contexte de crise des finances publiques. La présentation de contentieux ou arrêts phares permet de discuter l'hypothèse d'une tendance à la judiciarisation des luttes sociales. Une fois ce phénomène constaté, il pourra être questionné. Ne constitue-t-il pas un des symptômes de la dégénérescence de la démocratie politique ? Cet ouvrage réunit les réflexions menées lors d'un colloque à l'Université de Rouen par des juristes français et européens ainsi que des sociologues.

Par Carole Nivard
Chez Fondation Varenne

0 Réactions |

Genre

Droit

11/05/2021 238 pages 24,00 €
Scannez le code barre 9782370323019
9782370323019
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Justice sociale et juges. Les juges, nouveaux acteurs des luttes sociales ? par Carole Nivard

Commenter ce livre