#Beaux livres

Se faire virer. Suivi de Camera obscura

Manon Delatre

Manon Delatre travaille dans un cinéma d'art et essai. Au début, son travail la passionne. Elle s'implique, prend des responsabilités. Mais un jour surgit le trop plein, l'épuisement. Elle a besoin de changer d'air. Sa direction ne l'entend pas ainsi. Refus de rupture conventionnelle. Les relations se compliquent. Une spirale infernale qui la pousse alors à tout faire pour se faire virer. Se faire virer est un court récit, poignant qui décrit avec précision certains des mécanismes qui peuvent mener au burn-out. Ce texte est suivi d'un autre récit de la même autrice sur le travail dans une équipe caméra sur les plateaux de cinéma. L'envers du décor du 7e art. L'art peut tout justifier, on doit pouvoir se sacrifier pour le beau, l'original, même pour le médiocre. Pas de vacances, peu de pause, de tournage en tournage, d'hôtel en hôtel, charger les pellicules, les retirer, marquer les séquences, stocker, charger, courir, marquer, stocker. Jusqu'à l'épuisement.

Par Manon Delatre
Chez Editions du Commun

0 Réactions |

Genre

Cinéma

14/05/2021 96 pages 8,00 €
Scannez le code barre 9791095630418
9791095630418
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Se faire virer. Suivi de Camera obscura par Manon Delatre

Commenter ce livre