#Essais

Le fétiche de la lutte des classes. Thèses pour la démythologisation du marxisme

Robert Kurz, Ernst Lohoff

Aucun principe du marxisme ne semble plus fondamental que la référence à la division de la société en classes sociales, à l'intérêt de classe et à la lutte des classes. "L'histoire de toute société jusqu'à nos jours, c'est l'histoire de la lutte des classes" . Mais les apparences sont trompeuses. L'oeuvre principale de Marx ne porte pas le titre de "La Classe" et ne commence pas par cette catégorie, mais plutôt par celle de la marchandise. Et au lieu de commencer par les classes, Le Capital de Marx, s'achève plutôt par la déduction systématique des classes. Dans un texte incisif et fondateur, Kurz et Lohoff prennent le parti de remettre sur ses pieds la riche critique marxienne de l'économie politique à partir d'un commentaire précis de l'oeuvre de la maturité de Marx et au-delà de son travestissement en un sociologisme superficiel.

Par Robert Kurz, Ernst Lohoff
Chez Crise & Critique

0 Réactions |

Genre

Sciences politiques

trad. Wolfgang Kukulies
30/04/2021 103 pages 12,00 €
Scannez le code barre 9782490831111
9782490831111
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Le fétiche de la lutte des classes. Thèses pour la démythologisation du marxisme par Robert Kurz, Ernst Lohoff

Commenter ce livre