#Roman francophone

Appol et Brouscard. Suivi de La dernière lettre du matelot

Georges Eekhoud

L'oeuvre de Georges Eekhoud (1854-1927) n'est trop souvent connue que pour un seul ouvrage : Escal-Vigor. En effet, alors considéré comme scandaleux parce qu'il mettait en scène explicitement une histoire d'homosexualité masculine, ce roman valut à son auteur un fameux procès au tournant du XXe siècle. Mais s'il fallait déterminer ce qui fait le fond de l'oeuvre de Georges Eekhoud, il faudrait essentiellement relever son inconditionnelle et immense délicatesse pour les déshérités, les délaissés, les marginaux. D'une facture plutôt naturaliste et d'une sensibilité libertaire, l'écriture de Georges Eekhoud s'attache aussi avec bonheur et bienveillance à des personnages hauts en couleur, de milieux populaires, comme dans les deux récits réunis dans ce volume où le lecteur ne peut manquer de se prendre d'affection pour les univers qu'il découvre. Deux récits où se joue entre le lecteur et tous ces personnages hors norme une profonde compassion pour cette si sombre et pourtant si touchante humanité.

Par Georges Eekhoud
Chez Editions Marguerite Waknine

0 Réactions |

Genre

Littérature française

Commenter ce livre

 

20/10/2017 65 pages 9,00 €
Scannez le code barre 9791094565193
9791094565193
© Notice établie par ORB
plus d'informations