Rendez-vous au Pré-aux-Clercs

Jean-François Zimmermann

Au XVIIe siècle, les fils du comte Christophe de Courcelles sont réputés être jumeaux. François, le premier né, à tous les droits. Raphaël, le cadet, n’a d’autre choix, à son plus grand désespoir, que d’épouser la carrière ecclésiastique. À Paris, au collège où il est pensionnaire, il s’initie plus souvent au maniement de l’épée qu’il ne s’intéresse à ses études. Pendant ce temps, François a rejoint les Mousquetaires du Roi.
Une inimitié grandissante s’est pernicieusement installée entre les deux frères que tout oppose. Pour une histoire de fille, d’abord :

La belle et généreuse Charlotte qui depuis très jeune accorde ses faveurs, tantôt, à l’un tantôt à l’autre. De par leur enfance commune, ensuite, et l’autorité parentale, beaucoup plus stricte, voire arbi — traire et souvent injuste à l’égard du cadet. Par les circonstances, enfin : lorsque la Fronde prend sa pleine ampleur, François est fidèle à la reine mère Anne-d’Autriche, régente jusqu’à la majorité de Louis XIV, secondée par Mazarin, tandis que Raphaël, devenu la meilleure lame du royaume participe très activement à la rébellion.
Les domestiques qui changent de maîtres ont souvent tendance à trop parler. Et un terrible secret, qui pourrait bien mettre la couronne en péril, risque d’être étalé au grand jour. Les deux frères ne le savent pas, mais Raphaël pourrait bien être le fruit des amours impromptues d’Anne d’Autriche avec le duc de Buckingham lors d’un voyage en Angleterre... Et le nouveau-né aurait été confié aux Courcelles par un mystérieux visiteur la nuit de la venue au monde de François. Celui-ci est non seulement chargé par Mazarin de retrouver l’enfant devenu adulte, mais aussi de réprimer la Fronde.
Inéluctablement, François et Raphaël en viendront à s’opposer après une folle course poursuite. Pour François, le dilemme est cornélien.
Comme dans une tragédie, la mort est au bout du chemin, au Pré-aux— Clercs, lors d’un duel sans merci. Lequel des deux en sortira vivant ?
La vérité éclatera-t-elle ? Dans un rythme soutenu digne des romans d’Alexandre Dumas, Jean-François Zimmermann, restitue avec précision une période trouble de l’Histoire de France, la Fronde, menée et combattue par des personnages hauts en couleur d’une criante vérité.

Par Jean-François Zimmermann
Chez De Boree

Editeur

De Boree

0

Partages

16/11/2017 355 pages 19,90 €
Scannez le code barre 9782812921605
9782812921605
© Notice établie par ORB
plus d'informations