#Essais

La croisière du Vanadis

Edith Wharton

A bord d'un steamer loué pour la circonstance, Edith Wharton (1862-1937) entreprend au printemps de 1888 une croisière en Méditerranée qu'elle appellera plus tard "un goût de paradis". Pour l'heure, jeune et riche Américaine en mal de voyage, elle n'est pas encore l'immense écrivaine, peintre de son milieu social et admirée pour Ethan Frome (1911) ou Le Temps de l'innocence (1920). De ce périple de trois mois, elle tient un journal qui dormira sur une étagère des réserves de la bibliothèque de Hyères, où elle vécut à la fin de sa vie, jusqu'à ce qu'il en soit exhume en 1991 par Claudine Lesage. Au-delà des notes semblables à celles d'un carnet de croquis relevé d'aquarelles, des anecdotes et des plaisantes saynètes que nous relate le texte, Edith Wharton, déjà fine observatrice, réussit au fur et à mesure que progresse son récit à en maitriser le rythme, le temps, à en changer les points de vue, à introduire des personnages vivants, en un mot à construire. En suivant le sillage d'Ulysse sur la Mare Nostrum, c'est d'un voyage initiatique au pays des mots dont ce texte nous parle, l'odyssée fondatrice d'une romancière en puissance. Tenu au plus près de la pérégrination du navire, La Croisière du Vanadio est une invitation à redécouvrir une Méditerranée disparue que les photographies contemporaines de Jonas Dovydenas font merveilleusement réapparaître. Première édition française du texte, cet ouvrage constitue un inestimable apport à la connaissance de la personnalité et de l'oeuvre d'Edith Wharton.

Par Edith Wharton
Chez Editions Invenit

0 Réactions |

Genre

Récits de voyage

trad. Claudine Lesage
06/12/2018 213 pages 29,00 €
Scannez le code barre 9782376800248
9782376800248
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La croisière du Vanadis par Edith Wharton

0 Commentaires

 

Aucun commentaire.