L'armoire allemande

Jean-Paul Malaval

ActuaLitté
En Corrèze. Un héritage, une armoire, un journal intime, un secret familial. Dans les bras d'un officier allemand, Hélène a connu la passion. Trente cinq ans plus tard, Alexandrine, sa fille, découvre la vérité, douloureuse et salvatrice. Eté 1979. Saint-Gillet en Corrèze. Alexandrine Delalande, jeune avocate à Bordeaux, enterre sa mère Hélène. Cette femme, pleine d'ombres, reste pour elle un mystère. Profitant d'un dernier séjour dans la propriété familiale, La Ferronnière, Alexandrine veut comprendre pourquoi les siens étaient-ils détestés au village. Dans la vieille grange, une armoire: celle qu'Alexandrine et son frère avaient l'interdiction d'ouvrir. Le meuble, bien scellé, sera son unique héritage; il renferme une dizaine de cahiers d'écolier noircis par l'écriture de sa mère. Toute la jeunesse d'Hélène défile: un mariage sans amour avec un homme rapidement envoyé en Allemagne au titre du STO, sa solitude, son regret d'un mariage sans amour, sa rencontre en juin 44 avec un officier allemand Volker Aldermann et leur passion scandaleuse... Août 44, Brive est libérée et les troupes allemandes se replient avec de lourdes pertes. Volker doit se replier avec son unité et invite sa maîtresse à le suivre. Ils se donnent rendez-vous. Manqué. Volker n'y est pas. Mettant bout à bout, la lecture du journal intime d'Hélène et les éléments de sa propre enquête, obstinée et laborieuse, auprès de villageois et d'anciens résistants, Alexandrine découvre que son père n'est autre que Volker. Et que celui-ci n'est jamais revenu de la campagne de France. Des résistants l'ont fusillé et enterré dans un petit bois de chênes à quelques mètres seulement de La Ferronnière...

Par Jean-Paul Malaval
Chez Presses De La Cite

Genre

litterature francaise romans regionaux

0

Partages

Grand format

ISBN : 9782258101142
306 pages - 08/2013 - 21,50 €