#Roman étranger

La nuit des femmes qui chantent

Lídia Jorge

1987. Cinq jeunes femmes autour d’un piano, cinq survivantes du naufrage de l’Empire colonial portugais, elles sont là pour chanter. Il y a Gisela, qui les a convoquées et va mettre toute son audace et son énergie à leur transformation en un groupe vocal qui enregistre des disques et se produit sur scène. Il y a les deux sœurs Alcides, Maria Luísa la mezzo-soprano et Nani la soprano, qui sortent du conservatoire. Il y a Madalena Micaia, The African Lady, à la sublime voix de jazz, noire et serveuse dans un restaurant. Il y a enfin la plus jeune, Solange de Matos, dix-neuf ans, qui découvre la vie et la ville. Elle n’a pas une grande voix mais un grand talent “pour les petites choses”, elle compose des paroles de chansons inoubliables qui feront la gloire du groupe. Puis il y aura l’amour aérien et ambigu du chorégraphe international João de Lucena.

Par Lídia Jorge
Chez Metailie

0 Réactions |

Editeur

Metailie

Genre

litterature hispano-portugaise

trad. Geneviève Leibrich
19/01/2012 312 pages 21,00 €
Scannez le code barre 9782864248484
9782864248484
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La nuit des femmes qui chantent par Lídia Jorge

0 Commentaires

 

Aucun commentaire.