Signes et institutions des sourds, XVIIIe-XIXe siècle

Jean-René Presneau

ActuaLitté
Les sourds, au XVIIIe siècle, menaient une vie semblable à celle des entendants-parlants de leur condition: petits métiers, à Paris, soins aux animaux et travaux des champs, en province. La langue des signes qu'ils utilisaient ne semblait pas un obstacle insurmontable. Les érudits et les savants des Lumières, voulant sortir les " muets " des " ténèbres " et les faire bénéficier des bienfaits de la civilisation, favorisèrent l'institution des sourds.

Par Jean-René Presneau
Chez Champ Vallon

Genre

sourds

0

Partages

Grand format

ISBN : 9782876732636
- 11/1998 - 20,00 €

Numérique

ISBN : 9782876736931
210 pages - 11/1998 - 12,99 €