Acouphenes

Géraldine Maillet

ActuaLitté
« Des bruits. Ni ma voix, ni mon rire, mais des sons insupportables, parasites, bourdonnements, crissements, bruits de cascades, d’éboulements, de moteurs. Des acouphènes. Des sons inventés par l’oreille. En permanence, jour et nuit, et encore plus quand elle ferme les yeux. Je n’ose pas demander à maman ce qu’elle ressent. J’ai cherché dans le dictionnaire. Acouphènes: “Sensation auditive perçue en l’absence de tout stimulus extérieur. ” Faux bruits, fausse blonde, faux bijoux. Une maman en toc, une fille en miettes. » G. M. Un matin, la mère de Géraldine se réveille sourde, avec des bruits plein la tête. Seul espoir, la cortisone, mais le traitement la rend obèse. Pour Géraldine, enfant unique délaissée par son père, c’est le début d’une adolescence difficile. Comment s’épanouir, partagée entre l’envie de protéger une mère qu’elle admire et la haine envers cette femme qui l’ignore et lui fait honte? Prime Time: « Une plume incisive. » Marie-Claire Une rose pour Manhattan: « Les pages, taguées de mots d’une rare efficacité, étonnent et séduisent. » Le Parisien Trois jours pour rien: « Un beau talent d’écriture. » Le Magazine littéraire Editions Flammarion, 2005. photo © Karina Taïra Michèle Constantini © Éditions Flammarion

Par Géraldine Maillet
Chez Flammarion

Editeur

Flammarion

Genre

litterature francaise romans nouvelles correspondance

0

Partages

Grand format

ISBN : 9782080687364
- 02/2005 - 15,30 €