Le parking des filles

Liliane Giraudon

ActuaLitté
De sales histoires ne sont pas des histoires sales. Dénaturées, plutôt, comme on le dit des alcools. À chaque 'histoire' correspond, dans une sorte de partie immédiatement rejouée, une 'stoire'. Autre tirage au sens photographique, plutôt que variation musicale, les acteurs de ces planches-contacts à développement variable ne s’en tireront pas. Pour la plupart héroïnes déplacées, ils évoluent dans des décors réels (Moscou, Marseille, Bogota, La Havane... ) ou incertains (hangars, berges, terrains vagues, cabanes... ). Au centre du livre, s’agitent des mains coupées, celles d’Ernesto Che Guevara. On y entend des voix, comme celle d’Esteban Montejo, esclave noir fugitif. On peut y voir aussi des chiens plus gros que des moutons et empiffrés de chair humaine.

Par Liliane Giraudon
Chez P.O.L

Editeur

P.O.L

Genre

litterature francaise romans nouvelles correspondance

0

Partages

Grand format

ISBN : 9782867446214
- 13,75 €