Luther et la reforme ; de commentaire de l'epitre aux romains a la messe allemande

Valentin, Jean-Marie

ActuaLitté
L'homme Luther, ses inquiétudes et son désir de refondation avaient fait l'objet, de la part de Lucien Febvre, d'une étude de référence, suivie d'autres analyses du temps long des Réformes. Il manquait encore en français un ouvrage envisageant la formation de la nouvelle doctrine dans ses dimensions simultanément religieuses et institutionnelles, sociales et culturelles. à cette fin, des spécialistes de la recherche historique et théologique, de l'humanisme, du livre et de la médiatisation, de l'iconographie, des lettres et des arts se sont attachés, sur une durée courte (1516-1526), à réinsérer Luther dans le Saint Empire de l'époque, à le réinscrire dans le monde universitaire, à le confronter, à des degrés divers, à d'autres acteurs majeurs des grands bouleversements — Charles Quint et Léon X, érasme et Eck, Hutten et Müntzer, Mélanchthon et Latomus. Cet effort fait aussi apparaître en pleine lumière des textes du Réformateur (le traité Sur les bonnes œuvres, le corpus des lettres, les « sermons »), trop longtemps négligés. Jean-Marie Valentin, Professeur à la Sorbonne et à l'Institut Universitaire de France, membre de la Deutsche Akademie für Sprache und Dichtung, est spécialiste de l'Histoire culturelle du monde germanique, en particulier des rapports entre religion, politique et productions esthétiques en contextes confessionnels. Du même auteur, nous avons publié l'étude sur Les jésuites et le théâtre (2001), consacrée à l'espace catholique du Saint Empire aux XVIe et XVIIe siècles.

Par Valentin, Jean-Marie
Chez Desjonqueres

Genre

religion, théologie

0

Partages

Grand format

ISBN : 9782843210419
608 pages - 35,50 €

Numérique

ISBN : 9782843214530
602 pages - 13,99 €