Les dauphins et leur domaine foncier au XIII siècle

Henri Falque-Vert

ActuaLitté
Au XIII e siècle, les dauphins étaient de grands propriétaires terriens. Mais de la manière dont ils géraient leurs biens fonciers, on ne sait quasiment rien jusqu’au milieu du XIII e siècle. Vers 1250, à l’exemple d’autres princes en Occident, le dauphin Guigues VII commanda d’exigeantes et rigoureuses enquêtes d’inspiration fiscale, qui se poursuivront jusqu’en 1267. Malgré certaines carences, ces documents forment la source la plus riche sur le XIII e siècle dauphinois. Pourquoi ces enquêtes? Que nous apportent-elles sur les revenus fonciers du dauphin, sur le mode d’exploitation de ses terres? Celles-ci sont-elles en exploitation directe ou confiées à des tenanciers? Quelles modifications de sa politique foncière le pouvoir princier a-t-il effectuées en montagne ou dans l’avant-pays? Pour quelles raisons? Quelles en furent les conséquences sur le monde paysan: une diminution des corvées ou une pression fiscale plus forte? Voilà, parmi d’autres, quelques questions que permettent d’aborder les enquêtes de Guigues VII, donnant des informations précieuses pour comprendre le quotidien de ces hommes qui travaillaient sur les terres princières au Moyen Âge

Par Henri Falque-Vert
Chez P U De Grenoble

Genre

histoire du moyen age au 19ème siecle

0

Partages

Grand format

ISBN : 9782706117787
243 pages