La bête des saints-innocents

Jean d' Aillon

ActuaLitté
1590. Pour conquérir son royaume que la Sainte Ligue lui refuse, le protestant Henri de Navarre met le siège aux portes de Paris. Durant trois mois, plus aucun vivre ne pénètre dans la capitale. Au point culminant de la famine, la dépouille d'une femme est retrouvée dans le cimetière des Saints-Innocents, en partie dévorée. D'autres découvertes tout aussi macabres suivent. S'agit-il de crimes commis par des lansquenets affamés ou, plus terrfifiant, de forfaits perpétrés par une bête diabolique? Car le commissaire Louchart, forcené ligueur, est persuadé de l'existence dun loup-garou qui vient des enfers meurtrir les Parisiens à la demande de l'hérétique Henri IV. La plupart des Seize, ces bourgeois de la Ligue qui dirigent Paris en l'absence du duc de Mayenne, en sont comme lui convaincus. Mais Olivier Hauteville, revenu dans la capitale, craint un plan plus machiavélique encore… Jean d'Aillon, avec ce nouvel épisode effrayant des avantures d'Olivier Hauteville, prouve encore son talent de conteur. A vous d'entrer dans l'univers noir des guerres de religion.

Par Jean d' Aillon
Chez Flammarion

Editeur

Flammarion

Genre

litterature francaise romans historiques

0

Partages

Grand format

ISBN : 9782081316287
- 22,00 €