#Bande dessinée jeunesse

Diamond spirit t.1

Karen Wood

Depuis la disparition de Diamond, son poney adoré, Jess ne veut plus monter à cheval. Mais d'autres chevaux vont entrer dans sa vie et lui redonner le goût de vivre. Un grand roman d'aventures et d'amitié dans le fascinant bush australien.

Par Karen Wood
Chez Fleurus

0 Réactions |

Editeur

Fleurus

Genre

litterature jeunesse romans / contes / fables

trad. Sylvie Del Cotto
27/09/2013 282 pages 13,90 €
Scannez le code barre 9782215123668
9782215123668
© Notice établie par ORB
plus d'informations

 

 

 

 

 

1

 

– Alors, Diamond, tu vas enfin pouvoir te reposer !

Jess passa une brosse souple sur les flancs de Diamond pour les faire briller. Le poney était en excellente santé.

– Toi et Rocko allez pouvoir vous goinfrer pendant trois semaines !

Jess troqua sa brosse contre un peigne et entreprit de démêler l’épaisse queue noire de Diamond. La croupe du poney Appaloosa1 était marbrée et tachetée de pois, et trois diamants argentés ornaient son arrière-train comme des étoiles filantes.

Son téléphone vibra dans la poche de son jean.

Shara : Coucou !

Jess sourit et leva les yeux vers le chemin en haut duquel Shara l’attendait. Elle donna quelques derniers coups de peigne à la queue, puis tira sur la bride du poney attachée à la barrière.

Shara était sa grande copine, sa meilleure amie, et les deux jeunes filles venaient de vivre une brillante saison au poney-club, en concourant aux jeux montés en duo. Elles avaient consacré tous leurs week-ends à sauter sur la croupe de leurs chevaux pour en redescendre en bondissant, à frapper dans des ballons, à se faufiler dans des hula-hoops et à s’élancer dans des courses en sac pendant que leurs poneys les suivaient au petit galop. Elles s’étaient follement amusées, et avaient remporté des tas de rubans et de trophées, dont une seconde place aux championnats régionaux, mais à présent, leurs poneys allaient prendre une pause bien méritée sur les berges verdoyantes de la rivière.

Jess monta avec aisance sur Diamond, à cru, et remonta l’allée au trot. Le petit poney hennit en débouchant sur la route. Non loin de là, un cheval lui répondit d’un long appel guttural.

– Saaaa-luuuut ! s’écria Shara.

Elle fit un signe de la main dès qu’elle apparut, au détour d’un virage, sur Rocko, son quarter horse2 trapu à la robe chocolat : un vrai cas désespéré qu’elle avait acquis pour trois fois rien dans une braderie locale. Elle portait un short et son vieux casque noir recouvert d’autocollants équestres. Ses longues couettes blondes ressortaient de part et d’autre de son visage rond. Hex, son croisé dingo3, et Pétunia, son chien de berger à moitié aveugle, la suivaient. Les animaux de Shara formaient une équipe étonnante de rebuts malodorants et mal élevés, mais elle les adorait tous. Ils ne la lâchaient pas d’une semelle.

– Prête à prendre des vacances, Diamond ? demanda Shara, en se penchant pour caresser l’encolure sable du poney. Tu as pris ton mini-bikini ?

– Et aussi ses lunettes de soleil et son autobronzant, s’amusa Jess. Je vais devenir folle, sans la monter pendant trois semaines. Je me demande ce que je vais faire de mon temps.

– Pareil ! approuva Shara.

Elles quittèrent la route pour prendre une piste herbeuse qui se faufilait entre deux propriétés, et bifurquèrent vers un sentier battu, le long du premier des nombreux embranchements de la rivière. La Coachwood traversait la vallée comme un long serpentin flanqué de pâturages verts et plats. Les rivages étaient libres d’accès, mais quand les fermiers laissaient paître leur bétail dans les prés verdoyants, ils installaient des clôtures électriques temporaires.

Retrouver tous les articles sur Diamond spirit t.1 par Karen Wood

0 Commentaires

 

Aucun commentaire.