Mort à Beyrouth

Gérard de Villiers

A la suite de la visite de Richard Nixon en Chine en 1972, les Chinois souhaitent acheter une trentaine d'avions longs-courriers Boeing 707 aux Etats-Unis. Ces derniers veulent un dispositif commercial discret. Les Américains vont vendre les avions à l'entreprise dirigée par Jezzine Khalil, important commerçant libanais, qui les revendra ensuite aux Chinois. Le KGB tente de faire avorter l'opération. Malko est envoyé au Liban pour protéger le commerçant. Katia revint dans la pièce où Malko reposait sur le ventre. Il sentit ses mains lui caresser les reins. Amoureusement. Soudain, il eut l'impression qu'elle lui avait versé un liquide glacé sur la fesse gauche. Il aperçut une longue aiguille enfoncée dans sa chair, prolongement d'une seringue remplie d'un liquide incolore. Avec une brutalité inouïe, Katia le frappa à la nuque. Etourdi, il perdit brusquement connaissance. Avec l'horrible pensée qu'il ne se réveillerait pas.

Par Gérard de Villiers
Chez Gérard de Villiers

0 Réactions | 3 Partages

Genre

Policiers

3

Partages

01/10/1989 5,34 €
Scannez le code barre 9782258031838
9782258031838
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Mort à Beyrouth par Gérard de Villiers

0 Commentaires

 

Aucun commentaire.