#Essais

Pyramiden. Portrait d'une utopie abandonnée

Kjartan Flogstad

Loin là-haut, à 10 degrés du pôle nord, sur l'archipel perdu du Svalbard (Spitzberg), territoire norvégien, les Russes exploitent depuis près d'un siècle quelques mines de charbon. Autour de l'une de celles-ci, Pyramiden, fut construite une ville qui, dans les années 1990, comptait 2 500 habitants. En quelques semaines, ils abandonnèrent totalement les lieux. La ville subsiste, témoin d'une architecture idéale socialiste. Dans le palais de la culture, des photos montrent les dernières rencontres sportives et les spectacles scolaires comme s'ils dataient d'hier. Les livres sont sur les rayons de la bibliothèque, les jouets sur le parquet de la crèche, les animaux locaux empaillés attendent un improbable visiteur du musée. A Pyramiden, le temps s'est arrêté. Outre une réflexion sociale, politique mais aussi littéraire sur cette belle ville fantôme perdue dans un bout du monde, et qu'il a visitée, Kjartan Flogstad analyse le projet culturel et social de Pyramiden en l'élargissant au thème de la mine, avec des références que l'auteur puise dans le folklore comme dans la littérature (Orwell, Kapuscinsky, Zola) ou la musique (Dylan, Lluis Lach, Woody Guthrie). Centré sur la construction d'une utopie urbaine, son essai interroge un projet moderniste aussi bien que les valeurs idéales du travail, symbolisées par le mineur, archétype de l'ouvrier communiste victorieux face à l'avenir, mais aussi du travailleur productif en Occident dans les années 1950.

Par Kjartan Flogstad
Chez Actes Sud

0 Réactions |

Editeur

Actes Sud

Genre

Histoire internationale

trad. Céline Romand-Monnier
01/04/2009 164 pages 18,30 €
Scannez le code barre 9782742782710
9782742782710
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Pyramiden. Portrait d'une utopie abandonnée par Kjartan Flogstad

0 Commentaires

 

Aucun commentaire.