Dossiers

Livres, actualités : tout sur Virginie Despentes

Née le 13 juin 1969 à Nancy, Virginie Despentes fait une entrée fracassante en littérature avec Baise-moi, un premier roman écrit en quelques semaines, provocateur et dérangeant, qui devient, grâce au bouche-à-oreille et à une exposition médiatique inattendue, un succès. Après deux autres romans, l'adaptation cinématographique de son premier livre, réalisée avec Coralie Trinh Thi, termine d'asseoir sa réputation d'auteure féministe et jusqu'au-boutiste.

Le 05/04/2019

Le

05/04/2019

0

Partages

ActuaLitté

Elle signe d'autres romans, mais aussi des bandes dessinées ou des essais. Elle réalise aussi un documentaire, Mutantes (Féminisme Porno Punk), en 2009, puis l'adaptation de son propre roman Bye Bye Blondie en 2012. En 2015, elle commence une série littéraire, Vernon Subutex, bientôt adapté en série télévisée par Canal +.

Élue membre du jury Fémina en 2015, elle rejoint aussi celui du Prix Goncourt en 2016. En 2019, elle reçoit le Prix de la BnF pour l'ensemble de son œuvre.

Photographie : ActuaLitté, CC BY SA 2.0

Extraits

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

Oeuvres complètes d'Esparbec. Tome 1, La Voleuse de plaisir ; La Fille au collier de chien ; Annie la sucette ; Le Pornographe et ses modèles

Le premier tome du plus grand projet d'édition jamais entrepris par la Musardine : les oeuvres complètes d'Esparbec en 12 volumes ! Inclus : les trois premiers romans de l'auteur ! Bien qu'il soit l'auteur érotique le plus lu en France, une bonne partie de l'oeuvre d'Esparbec reste totalement inconnue, même de ses plus fidèles lecteurs. Il manquait pour cet auteur hors norme une édition à sa démesure, qui donne les versions originales de ses écrits : tous les textes, même les plus scandaleux, une édition de qualité, où biographie, analyses, préfaces, témoignages, archives inédites nous font entrer dans l'univers de cet écrivain inclassable. C'est le projet de ces Ouvres complètes : 12 volumes d'environ 1 000 pages chacun, qui paraîtront sur plusieurs années. Ce premier tome met en perspective les trois premiers romans d'Esparbec et son dernier, et tente de répondre à la question " Comment devient-on pornographe ? " à travers : -? Une préface et une biographie établies par Claude Bard, éditeur et ami d'Esparbec, qui livre un portrait authen ti que de l'écrivain, retrace l'aventure éditoriale qu'ils vécu rent ensemble, et donne quelques clés de son oeuvre ; -? Les premiers érotiques d'Esparbec, aujourd'hui introuvables : La Voleuse de plaisir, Annie la Sucette et La Fille au collier de chien ; -? Le dernier écrit majeur d'Esparbec, autobiographique et scan daleux : Le Pornographe et ses Modèles ; -? Des inédits, tirés d'archives : poésies, projets de romans... ; -? Une bibliographie complète. Esparbec, qualifié par Jean-Jacques Pauvert de " dernier des pornographes ", s'est éteint à Paris en juillet 2020 à l'âge de 87 ans. " Esparbec sait ce que les hommes attendent des femmes et ce que les femmes attendent des hommes. Il le leur raconte avec tous les détails. " Delfeil de Ton, Le Nouvel Observateur. " Après avoir lu Le Pornographe et ses Modèles, La Pharmacienne et La Foire aux cochons, je [... ] n'ai plus la même vision de la sexualité. Ce qu'écrit Esparbec est scandaleux, sale, fascinant, angoissant, comme tout ce que nous refoulons. " Wolinski, Charlie Hebdo. " C'est un écrivain, un vrai, et il le sait. [... ] Dans un genre totalement et injustement méprisé, Esparbec, livre après livre, fait une oeuvre. " Wiaz, Le Nouvel Observateur. " Esparbec écrit ce qui se fait de plus éveillé et conséquent en littérature porno. " Virginie Despentes. Sélectionné pour le Prix Sade 2021.

05/2021

ActuaLitté

Littérature

La petite dernière

Je m’appelle Fatima Daas. Je suis la mazoziya, la petite dernière. Celle à laquelle on ne s’est pas préparé. Française d’origine algérienne. Musulmane pratiquante. Clichoise qui passe plus de trois heures par jour dans les transports. Une touriste. Une banlieusarde qui observe les comportements parisiens. Je suis une menteuse, une pécheresse. Adolescente, je suis une élève instable. Adulte, je suis hyper-inadaptée. J’écris des histoires pour éviter de vivre la mienne. J’ai fait quatre ans de thérapie. C’est ma plus longue relation. L’amour, c’était tabou à la maison, les marques de tendresse, la sexualité aussi. Je me croyais polyamoureuse. Lorsque Nina a débarqué dans ma vie, je ne savais plus du tout ce dont j’avais besoin et ce qu’il me manquait. Je m’appelle Fatima Daas. Je ne sais pas si je porte bien mon prénom.« Le monologue de Fatima Daas se construit par fragments, comme si elle updatait Barthes et Mauriac pour Clichy-sous-Bois. Elle creuse un portrait, tel un sculpteur patient et attentif... ou tel un démineur, conscient que chaque mot pourrait tout faire exploser, et qu’on doit les choisir avec un soin infini. Ici l’écriture cherche à inventer l’impossible : comment tout concilier, comment respirer dans la honte, comment danser dans une impasse jusqu’à ouvrir une porte là où se dressait un mur. Ici, l’écriture triomphe en faisant profil bas, sans chercher à faire trop de bruit, dans un élan de tendresse inouïe pour les siens, et c’est par la délicatesse de son style que Fatima Daas ouvre sa brèche. »Virginie DespentesFatima Daas est née en 1995 à Saint-Germain-en-Laye. Ses parents, venus d’Algérie, se sont installés à Clichy-sous-Bois. Elle grandit dans la petite ville de Seine-Saint-Denis, entourée d’une famille nombreuse. Au collège, elle se rebelle, revendique le droit d’exprimer ses idées et écrit ses premiers textes. Elle se définit comme féministe intersectionnelle. La petite dernière est son premier roman. L’email a bien été copié

08/2020

ActuaLitté

Non classé

Écoute la ville tomber

Becky, Harry, Leon. Ils sont jeunes, hésitent entre le cynisme et le besoin éperdu d'utopie. Chacun a des rêves, des aspirations, que la ville nourrit et feint d'encourager pour mieux les broyer. Ce roman résonne des bruits et du rythme de notre époque, dans la prose incandescente de Kate Tempest, star du hip-hop, poétesse et artiste déjà légendaire à 30 ans à peine, admirée par Virginie Despentes, Lola Lafon ou Don DeLillo. Best-seller international, ce livre impose la jeune Anglaise comme une voix majeure de la scène littéraire d'aujourd'hui. 

ActuaLitté

Littérature

La Maison

Du Nana de Zola au King Kong théorie de Virginie Despentes, la prostituée est, depuis toujours, une figure littéraire. Pour autant, lorsqu'un matin d'été Emma Becker est entrée dans mon bureau, je suis restée sans voix. J'avais passé la nuit précédente avec le manuscrit de La Maison et j'étais encore sous l'emprise du texte et de ce monde interdit au coeur duquel elle m'avait entraînée, de chambre en chambre, d'une fille à l'autre. La précision de son écriture sans l'once d'une afféterie, l'intelligence de ses silences, la force addictive de ce que je savais déjà être un grand livre sur la puissance des femmes et l'abyssale solitude des hommes ne m'avaient pas préparée à rencontrer un auteur si jeune. Je contemplais sa silhouette adolescente, son visage de madone qui absorbait la lumière pendant qu'elle répondait sérieusement à mes questions. Trois ans auparavant, après avoir publié deux livres salués par la critique, Emma Becker avait donc rejoint une maison close berlinoise pour écrire - de l'intérieur, à l'intérieur - la singularité de son expérience, sa vérité. L'aventure devait durer une année, elle y resta deux ans et demi. Pourquoi?? "?Parce que j'y étais bien. Si la Maison n'avait pas fermé peut-être y serais-je encore...?" répondit-elle tranquillement. Au-delà des polémiques féministes que La Maison transformera en matière inflammable, Emma Becker s'imposa alors à moi comme l'incarnation même de la liberté sereine. Anna Pavlowitch

08/2019

ActuaLitté

Non classé

Vernon Subutex t.3

Vous l'attendez depuis deux ans, le voici ! Vernon Subutex 3, le retour de Vernon, suite et fin de la trilogie.

05/2017

ActuaLitté

Non classé

Vernon Subutex, 1

QUI EST VERNON SUBUTEX ? Qui est Vernon Subutex ?
Une légende urbaine.
Un ange déchu.
Un disparu qui ne cesse de ressurgir.
Le détenteur d'un secret.
Le dernier témoin d'un monde révolu.
L'ultime visage de notre comédie inhumaine.
Notre fantôme à tous.

ActuaLitté

BD tout public

Le féminisme. En 7 slogans et citations

Malgré des avancées significatives durant le 20e siècle, le combat féministe reste toujours d'actualité. D'Olympe de Gouges à Virginie Despentes en passant par Simone de Beauvoir ou Angela Davis, cette bande dessinée retrace, à travers des événements et des slogans marquants, les grandes étapes de ce mouvement et en explicite les concepts clés, comme le genre, la domination masculine, le "slut-shaming" ou encore l'intersectionnalité.

10/2016

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Vernon Subutex t.2

Vernon subutex, 2 est la suite du volume publié en janvier 2015, et salué par une presse magnifique.« On peut faire tourner Vernon Subutex entre ses doigts comme une pierre précieuse changeant de couleur à la lumière du jour. »Marie-Laure Delorme, Le Journal du Dimanche« Un art consommé de mêler des personnages, des voix, des intrigues avec un incontestable sens du changement de rythme. Ce n'est pas un roman, c'est un électrocardiogramme. »Etienne de Montety Le Figaro Littéraire« Rarement le lecteur s'émouvra pour une telle galaxie de personnages. »Thomas Mahler Le Point« Une formidable cartographie de la société française contemporaine. » Nelly Kaprièlian, Les Inrocks« Une comédie humaine d'aujourd'hui dont Balzac pourrait bien se délecter dans sa tombe. »Pierre Vavasseur, Le Parisien« Une grande fresque d'aujourd'hui.
On se doutait que Despentes pouvait l'écrire, mais on ne savait pas qu'elle y parviendrait avec une telle grâce. »Frédéric Beigbeder, Le Figaro magazine « Le prochain tome devrait sortir vers la fin mars. Vivement le printemps. »Thierry Gandillot, Les Echos

06/2015

ActuaLitté

lettres et linguistique critiques et essais

Pourquoi tant d'E.N. ? chroniques et polémiques

Amis de la « tête à clashs », du « flingueur du samedi soir » et du « bad boy de la critique », ce livre est pour vous! Suivez le guide, Éric Naulleau vous fait visiter son musée des horreurs littéraires: Frédéric Beigbeder, Virginie Despentes, Amélie Nothomb, Bernard-Henri Lévy, Michel Houellebecq, Christine Angot, Francis Lalanne, Alexandre Jardin, Charles Dantzig, Guillaume Musso, Muriel Barbery – et même Philip Roth! Amoureux des grands écrivains, des belles-lettres et du style, ce livre est aussi pour vous! Éric Naulleau ouvre ici sa malle aux trésors: Ismail Kadaré, Claudio Magris, Jonathan Littell, Paul Gadenne, Michel Polac, Patrice Delbourg, Imre Kertész, Angelo Rinaldi – et même les frères Bogdanov! Goûts et dégoûts, un herbier textuel où les orties seraient parfois à l’honneur. Sans oublier le cinéma, la musique, la bande dessinée, la politique – et même le football! Pertinentes et impertinentes, érudites et ironiques, polémiques et passionnées, ces chroniques finissent par composer l’autoportrait façon puzzle de ce lecteur devenu malgré lui un personnage médiatique.

11/2012

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté