Dossiers

La Société des Gens De Lettres (SGDL)

La Société des Gens De Lettres (SGDL)

ActuaLitté

La Société des Gens De Lettres, ou SGDL de son acronyme, est l'une des plus anciennes organisations d'auteurs de France. Fondée en 1838 par Louis Desnoyers, il s'agit d'une association privée reconnue établissement d'utilité publique. Elle propose aux auteurs des conseils juridiques, mais aussi un service de dépôt des œuvres qui permet d'en prouver l'antériorité, le cas échéant.

La SGDL représente plus de 6 000 auteurs de l’écrit qui élisent chaque année parmi leurs sociétaires un Comité de 24 membres. L'association est par ailleurs membre du Conseil permanent des écrivains (CPE). 

Outre ses actions à destination de ses membres, la SGDL mène un travail de sensibilisation au droit d'auteur et aux conditions de travail des écrivains.

Photographie : ActuaLitté, CC BY SA 2.0

Extraits

ActuaLitté

Littérature

Vladivostok Circus

A la morte saison, dans l’enceinte désertée d’un cirque à Vladivostok, un trio à la barre russe s’entraîne. Nino pourrait être le fils d’Anton, à eux deux, ils font voler Anna dans les airs. Ils se préparent au concours international de Oulan-Oude, visent le quadruple triple saut périlleux sans descendre de la barre. Si Anna ne fait pas confiance aux porteurs, elle tombe et ne se relève plus.Dans ce troisième roman d’Elisa Dusapin, le lecteur retrouve son art du silence, de la tension et de la douceur. Son sens puissant de l’image nous rend le monde plus perceptible, plus proche sans pour autant en trahir le secret. Née d’un père français et d’une mère sud-coréenne, Elisa Shua Dusapin grandit entre Paris, Séoul et Porrentruy. Elle a publié aux éditions Zoé en 2016 Hiver à Sokcho (prix Walser, Alpha, Régine Desforges et Révélation de la SGDL) et en 2018 Les Billes du Pachinko (Prix suisse de littérature et Alpes-Jura)

08/2020

ActuaLitté

romans et fiction romanesque

Mon couronnement

Sur le point d'être honoré pour une vieille découverte accidentelle qu'il a depuis longtemps oubliée, un scientifique à la retraite s'angoisse de cette gloire aussi brutale que relative. Sa voisine lui cuisine des lentilles. Où l'on retrouve avec délectation l'humour légèrement amer et la noirceur singulière de Véronique Bizot, et cette étrange tendresse quasi-métaphysique pour les effets secondaires de l'absurdité de la vie. Prix Lilas 2010, Grand prix du roman de la SGDL.

01/2010

ActuaLitté

romans et fiction romanesque

Mon couronnement

Sur le point d'être honoré pour une vieille découverte accidentelle qu'il a depuis longtemps oubliée, un scientifique à la retraite s'angoisse de cette gloire aussi brutale que relative. Sa voisine lui cuisine des lentilles. Où l'on retrouve avec délectation l'humour légèrement amer et la noirceur singulière de Véronique Bizot, et cette étrange tendresse quasi-métaphysique pour les effets secondaires de l'absurdité de la vie. Prix Lilas 2010, Grand prix du roman de la SGDL.

01/2010

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté