Dossiers

Ventes, production, cessions... Les chiffres de l'édition 2018-2019

L'édition française fait le bilan de l'année 2018, en demie-teinte : la baisse du chiffre d'affaires s'élève à 4,38 %, pour un total de 2 670,1 millions €. Si l'alarme n'est pas encore donnée, l'édition reste toutefois vigilante vis-à-vis d'une importance moindre accordée à la lecture face aux autres loisirs. La mauvaise année 2018 s'explique aussi, cela dit, par des mouvements sociaux importants, qui n'ont pas facilité les ventes, par un effet de comparaison défavorable avec 2017, année de réforme scolaire, et par une rentrée littéraire décevante pour les lecteurs.

ActuaLitté

Au rayon des autres données, la production éditoriale atteint 106.799 titres en 2018, en légère hausse, tandis que le nombre d'exemplaires par tirage, lui, diminue. Parmi les 160 maisons d'édition qui confient leurs données au Syndicat national de l'édition, Hachette et Editis dominent toujours le paysage éditorial français, au risque d'écraser la concurrence. L'investissement des deux groupes dans la diffusion et la distribution doit par ailleurs laisser craindre des développements à cette concentration.

Le livre numérique, en France, représente 8,42 % du chiffre d’affaires global des éditeurs. Entre 2017 et 2018, on passe de 202,36 millions € à 212,64 millions € — soit une hausse de 5,1 %.

Photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté