Dossiers

Livres, actualités : tout sur Victor Hugo

Poète, romancier, dramaturge et dessinateur, Victor Hugo est l'archétype de l'homme de lettres français du XIXe siècle, engagé dans la vie politique de son pays et créateur de plusieurs œuvres incontournables. Né en 1802 dans un milieu bourgeois, il manifeste rapidement des facilités avec l'écriture, et publie son premier roman, Han d'Islande, publié en 1823.

ActuaLitté

En quelques années suivront plusieurs recueils de poésie, comme Les Feuilles d'automne ou Les Orientales, mais aussi des romans, dont Le Dernier Jour d'un condamné et surtout Notre-Dame de Paris, en 1831, qui fait largement connaitre Victor Hugo. Son incursion dans la création théâtrale donnera lieu à la bataille d'Hernani, affrontement culturel entre conservateurs et modernistes.

Homme politique largement engagé en faveur d'un système politique républicain, il en paiera le prix avec de nombreux exils, à Bruxelles, Jersey et Guernesey. 

Photographie : Victor Hugo en 1849, Jean-Baptiste Adolphe Lafosse, domaine public

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Asylum

Cent cinquante ans les séparent, mais elles vivent le même cauchemar... Violoniste à l'aube d'une belle carrière, Emilie souffre de troubles bipolaires. Après une tentative de suicide, elle est hospitalisée, puis internée dans un service psychiatrique. En dépit de ses protestations, la voici traitée comme une criminelle, gavée de médicaments, privée des libertés les plus élémentaires, coupée du monde. Et de surcroît, en butte au harcèlement du sinistre docteur Sharp. Pour ne pas basculer dans la folie, elle entreprend de consigner le quotidien de sa détention. Et découvre dans son petit carnet noir le message de détresse d'une jeune femme séquestrée dans un asile de fous de l'Angleterre victorienne. Une Emily qui lui ressemble en tous points. Une porte sur un autre monde s'est ouverte, un monde étrange où fleurissent les idylles entre détenues, où les spectres bruissent sous le papier peint, où des rats de haute éducation s'expriment dans une langue des plus châtiée. Réalité, ou divagations ? traduction Arthur Desinge

06/2019

ActuaLitté

Histoire

Les formidables ; cent histoires vraies qui donnent des ailes

Ils sont écrivains, comédiens, écologistes, soignants, gardiens d'immeuble, boulangers, ou simples passants. De toutes les nationalités, de toutes les religions, tous ont eu la même volonté de changer le monde autour d'eux et de croire en la solidarité et la tolérance. Ce beau livre magnifiquement illustré rassemble leurs histoires inspirantes ! Cent portraits de "formidables" qui ont changé le monde à leur façon. Personnalités historiques ou héros du quotidien, ils forment un véritable souffle d'inspiration à l'heure où l'on se questionne sur l'avenir de notre société. • De Victor Hugo à Greta Thunberg, en passant par cette jeune femme qui a osé tendre la main à un sans-abri: les histoires extraordinaires de personnes célèbres ou ordinaires qui ont eu la force de croire qu'un autre monde est possible. • Des anecdotes et des récits de vie inspirants de toutes les époques et du monde entier, incarnés par une narration littéraire menée par Marie-Agnès Gaudrat, directrice de collection des Feuilletons de la mythologie. • Quatre illustrateurs très talentueux se partagent les cent portraits: Jeanne Detallante, Frédéric Rébéna, Lucie Durbiano et Donatien Mary. Quatre styles très différents qui créent une ambiance graphique singulière. Retrouvez la sélection Noël des livres de Bayard Editions

10/2020

ActuaLitté

histoire essais

Jaurès et le réformisme révolutionnaire

Jaurès n’est pas aujourd’hui honoré comme l’authentique socialiste anticapitaliste et révolutionnaire qu’il fut. Les « réformistes » du parti socialiste édulcorent depuis longtemps la vigueur de sa critique du capitalisme et l’audace de sa conception du socialisme démocratique. Beaucoup ne voient plus en lui qu’un champion de la justice et un réformiste précurseur des compromis sociaux-libéraux. Une relecture « au plus près » des textes de Jaurès permet d’apporter un éclairage nouveau sur sa pensée politique. Loin d’être antimarxiste, Jaurès déclare en 1901 avoir été « toujours dirigé par ce que Marx a nommé magnifiquement l’ évolution révolutionnaire ». Cette stratégie consiste à introduire une succession de réformes anticapitalistes « qui annoncent et préparent la société nouvelle, et par leur force organique hâtent la disparition du monde ancien ». Les propos révolutionnaires de Jaurès sont souvent interprétés comme des concessions faites aux « marxistes » pour les rallier à l’unité du parti socialiste, ou comme des postures adaptées à l’exercice de l’opposition. En retraçant le parcours intellectuel de Jaurès, cet essai montre au contraire comment sa pratique des « réformes révolutionnaires » tend vers un au-delà du capitalisme et constitue la clé de lecture de tous ses combats pour la République, la démocratie et le socialisme. Agrégé d’histoire, longtemps professeur en chaire supérieure (CPGE), Jean-Paul Scot est notamment l’auteur de La Russie de Pierre le Grand à nos jours (Armand Colin, 2000), Un poète en politique: les combats de Victor Hugo (Flammarion, avec Henri Pena-Ruiz, 2002) et « L'État chez lui, l'Église chez elle ». Comprendre la loi de 1905, (Seuil, 2005).

ActuaLitté

Non classé

Hugo journaliste ; articles et chroniques

Figure tutélaire et conscience éclairée de son temps, Victor Hugo fut de toutes les luttes. La première d’entre elles? La liberté de la presse. Dès 1819, il fonde Le Conservateur littéraire, qu’il rédige avec ses frères et plusieurs jeunes écrivains romantiques. Il y critique les dernières parutions ou y éreinte de mauvais dramaturges. Sa plume est allègre et audacieuse: il va jusqu’à encourager un Lamartine de douze ans son aîné! Ses convictions, il les exprima d’abord dans la presse. Devenu républicain, il stimulera sans relâche la création de nouvelles feuilles et soutiendra les journalistes opprimés. La présente anthologie entend mettre à l’honneur l’oeuvre de Hugo journaliste. Celle-ci est marquée par d’importants combats – pour la justice, contre la peine de mort… –, et par d’autres qui montrent parfois un grand homme soucieux de l’image qu’il destine à la postérité. Si Hugo prit quelquefois ses distances avec le journalisme, qu’il estime trop rivé aux faits, il comprit très vite l’importance du phénomène journalistique, qu’il a vu naître et s’amplifier. Pour lui, la mission de la presse n’est rien de moins qu’une mission civilisatrice. Contre l’anecdotique, il veut restaurer la primauté de l’Idée. Une leçon de journalisme.

ActuaLitté

Non classé

Hugo journaliste ; articles et chroniques

Figure tutélaire et conscience éclairée de son temps, Victor Hugo fut de toutes les luttes. La première d’entre elles? La liberté de la presse. Dès 1819, il fonde Le Conservateur littéraire, qu’il rédige avec ses frères et plusieurs jeunes écrivains romantiques. Il y critique les dernières parutions ou y éreinte de mauvais dramaturges. Sa plume est allègre et audacieuse: il va jusqu’à encourager un Lamartine de douze ans son aîné! Ses convictions, il les exprima d’abord dans la presse. Devenu républicain, il stimulera sans relâche la création de nouvelles feuilles et soutiendra les journalistes opprimés. La présente anthologie entend mettre à l’honneur l’oeuvre de Hugo journaliste. Celle-ci est marquée par d’importants combats – pour la justice, contre la peine de mort… –, et par d’autres qui montrent parfois un grand homme soucieux de l’image qu’il destine à la postérité. Si Hugo prit quelquefois ses distances avec le journalisme, qu’il estime trop rivé aux faits, il comprit très vite l’importance du phénomène journalistique, qu’il a vu naître et s’amplifier. Pour lui, la mission de la presse n’est rien de moins qu’une mission civilisatrice. Contre l’anecdotique, il veut restaurer la primauté de l’Idée. Une leçon de journalisme.

ActuaLitté

Non classé

La Maison-Dieu ; une histoire monumentale de l'église au Moyen Age (vers 800-vers 1200)

" Dieu, cela n'est pas, tant que ce n'est pas en pierre. / Il faut une maison pour mettre la prière " : Victor Hugo a noté l'évolution paradoxale qui amène le christianisme occidental à exalter les monuments de la présence divine, alors que le Christ et ses premiers disciples entendaient rompre avec le monde matériel et avec toute sacralité ancienne incarnée dans la pierre pour mieux faire sa place à la Cité spirituelle de Dieu dans l'au-delà.

ActuaLitté

Non classé

Claude Gueux

« Voyez Claude Gueux. Cerveau bien fait, cœur bien fait sans nul doute. Mais le sort le met dans une société si mal faite qu’il finit par voler. La société le met dans une prison si mal faite qu’il finit par tuer. Qui est réellement coupable? Est-ce lui? Est-ce nous? » Tout à la fois prolongement du Dernier Jour d’un condamné et préfiguration des Misérables, Claude Gueux raconte l’histoire d’un pauvre diable emprisonné pour avoir volé du pain, et guillotiné pour avoir assassiné le directeur des ateliers de sa prison: voilà comment la société fait d’un père de famille un voleur, et d’un voleur un meurtrier. Inspiré d’un fait divers, ce récit sobre et poignant est un ardent plaidoyer contre la peine de mort et les malfaçons d’une société qui ne répond à la misère que par la répression.

ActuaLitté

Non classé

Poil de carotte

« L’enfant, Victor Hugo et bien d’autres l’ont vu ange. C’est féroce et infernal qu’il faut le voir. D’ailleurs, la littérature sur l’enfant ne peut être renouvelée que si l’on se place à ce point de vue. L’enfant est un petit animal nécessaire. »Ainsi qu’il l’annonçait en 1890, Jules Renard s’attache, avec Poil de Carotte, à jeter bas nos idées reçues sur l’enfance. Loin de l’image d’Épinal et à cent lieues de toute mièvrerie, il donne ainsi à voir la laideur, la malpropreté et la lâcheté d’un petit garçon roux, surnommé Poil de Carotte, qui emprunte bien de ses traits à l’enfant que fut Jules Renard. Mais du « petit animal » dont il faut dompter les instincts au souffre-douleur, il n’y a qu’un pas, et Poil de Carotte apparaît aussi comme la malheureuse victime d’une mauvaise mère, méchante et parfois sadique, qui lui inflige humiliations et injustes brimades…Œuvre de démythification, de vengeance et de tendresse refoulée, Poil de Carotte est le chef-d’œuvre de Jules Renard, et l’un des plus poignants romans de l’enfance.

ActuaLitté

waterloo , bataille de ( 1815)

Waterloo

Le 18 juin 1815, près de 200 000 hommes s'affrontent sur une petite langue de terre d'à peine quatre kilomètres sur quatre: l'année de Wellington, coalition hétéroclite de différentes nationalités, l'armée prussienne de Blücher et celle de l'empereur Napoléon. Des hommes de conditions diverses frottés à la guerre ou non: tel ce vieux prince prussien qui confesse puer un peu ou ces soldats irlandais qui traquent les femmes et l'eau-de-vie, dînant d'une maigre soupe assaisonnée de poudre avant de s'endormir clans la boue. Heure après heure, ce livre fait resurgir les interrogations et les doutes des protagonistes de cette journée mythique. Car la bataille de Waterloo, charnière du XIXe siècle selon le mot célèbre de Victor Hugo, l'épisode qui détrôna Napoléon et assura la paix en Europe pendant plus de quarante ans eût pu connaître une fin différente. Débusquant l'histoire sous le mythe, Allessandro Barbero nous en restitue le véritable déroulement. Il entremêle avec une extraordinaire maîtrise sources et témoignages, cartes et analyses stratégiques, dialogues hauts en couleur et aperçus historiques, livrant ainsi le roman vrai de cette bataille légendaire.

ActuaLitté

histoire autres continents

Un juge face aux Khmers rouges

AVEC LA COLLABORATION DE JEAN REYNAUD Nommé juge d’instruction pour le procès international des Khmers rouges, Marcel Lemonde est chargé en 2006 d’établir la responsabilité des principaux dirigeants encore vivants du tristement célèbre « Kampuchéa démocratique ». C’est la première fois dans l’histoire (et sans doute la seule) qu’est entrepris le procès de responsables d’un régime communiste. Mais le magistrat se trouve rapidement confronté à d'incroyables difficultés. L'ampleur des crimes donne le vertige: près de deux millions de morts, un peuple entier réduit en esclavage. Les faits remontent désormais à plus de trente ans, les témoins sont introuvables, ne se souviennent plus, ou ne veulent plus se souvenir. Il lui faut pourtant découvrir des preuves, interroger les suspects, les confronter à leurs anciens subordonnés, supporter les interférences gouvernementales, les attaques de la presse et l'agressivité de certains des avocats de la défense. Un juge face aux Khmers rouges raconte de l’intérieur les arcanes de cette aventure judiciaire hors du commun faisant suite à l'une des pires tragédies du siècle. Il nous livre le récit d'une passionnante bataille entre diplomatie et justice, nobles intentions et manque de moyens, devoir de mémoire et besoin de tourner la page. Jour après jour, il décrit la progression de son enquête, ses avancées, ses reculs et ses frustrations: ce que, reprenant les mots de Victor Hugo, il appelle « le pas boiteux de la justice ».

01/2013

ActuaLitté

histoire autres continents

Un juge face aux Khmers rouges

AVEC LA COLLABORATION DE JEAN REYNAUD Nommé juge d’instruction pour le procès international des Khmers rouges, Marcel Lemonde est chargé en 2006 d’établir la responsabilité des principaux dirigeants encore vivants du tristement célèbre « Kampuchéa démocratique ». C’est la première fois dans l’histoire (et sans doute la seule) qu’est entrepris le procès de responsables d’un régime communiste. Mais le magistrat se trouve rapidement confronté à d'incroyables difficultés. L'ampleur des crimes donne le vertige: près de deux millions de morts, un peuple entier réduit en esclavage. Les faits remontent désormais à plus de trente ans, les témoins sont introuvables, ne se souviennent plus, ou ne veulent plus se souvenir. Il lui faut pourtant découvrir des preuves, interroger les suspects, les confronter à leurs anciens subordonnés, supporter les interférences gouvernementales, les attaques de la presse et l'agressivité de certains des avocats de la défense. Un juge face aux Khmers rouges raconte de l’intérieur les arcanes de cette aventure judiciaire hors du commun faisant suite à l'une des pires tragédies du siècle. Il nous livre le récit d'une passionnante bataille entre diplomatie et justice, nobles intentions et manque de moyens, devoir de mémoire et besoin de tourner la page. Jour après jour, il décrit la progression de son enquête, ses avancées, ses reculs et ses frustrations: ce que, reprenant les mots de Victor Hugo, il appelle « le pas boiteux de la justice ».

01/2013

ActuaLitté

biographies historiques

Marie Tudor

"Passée à la postérité sous le nom de Bloody Mary, ou Marie la Sanglante, Marie Tudor fait figure de reine mal-aimée. De son règne bref (1553-1558) sont le plus souvent mis en exergue les innombrables buchers de Londres, l’intolérance religieuse et la rudesse de cette reine catholique. Et les griefs contre la première reine d’Angleterre ne semblent pas manquer: « Vraie fille d’Henri VIII, dont l’alcôve, comme celle de son père, s’ouvrait de plain-pied sur l’échafaud », selon le mot de Victor Hugo, elle est encore accusée d’avoir appauvri l’Angleterre tant économiquement que spirituellement. Si cette légende noire est tenace, il faut bien admettre qu’une partie de son bilan ne joue pas en sa faveur: le supplice de quelque trois cents protestants – brules vifs pour leur foi – et l’alliance avec l’Espagne, qui devaient ramener par la force le pays dans le giron catholique, une infécondité tragique et la prise de Calais par les Français en 1558 permirent aisément de stigmatiser son action. Au-delà de la comparaison avec sa sœur, Elisabeth Ire qui lui succéda, lui opposant l’éclat et le faste d’un règne long, Isabelle Fernandes se propose de brosser un portrait plus juste et nuance de Marie Ire d’Angleterre – reine méconnue et figure d’exception dans l’histoire anglaise. "

08/2012

ActuaLitté

biographies historiques

Aragon, un destin français ; 1939-1982

Tout comme Victor Hugo, auquel il est souvent comparé (Alter Hugo), Aragon fut à la fois un poète et un militant politique acharné, nourrissant son oeuvre de cette pensée et de cette action. Pierre Juquin, ancien député et Porte-Parole du PCF, raconte avec émotion les espoirs, les erreurs et la chute des idéaux communistes tout au long du XXe siècle, à travers le parcours d'Aragon et l'évocation de ses oeuvres. L'auteur a rassemblé ici une quantité de documents rares ou inédits, mis à sa disposition par Jean Ristat , légataire universel du poète : articles, essais, discours, correspondance avec Romain Rolland, mais aussi des interviews télévisées jusqu'ici inédites parce que censurées par l'ORTF.Lors de la parution de la première partie de cette biographie monumentale (chaque tome fait 800 pages), Josyane Savigneau, du Monde, a publié un entretien de 8 pages avec Pierre Juquin.

03/2013

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté