Dossiers

Liquidation, prudence, salariés : les librairies Gibert Joseph en question

Figure toute particulière de la librairie et du disque, le réseau Gibert réunissait 31 établissements sur le territoire français. Jusqu’à ce que la direction annonce, brutalement, son choix de mettre en liquidation judiciaire trois d’entre eux. Suite au rachat de Gibert Jeune en novembre 2017, la famille était réunie après un siècle de discorde. Mais entre temps, la pandémie est passée par là.

ActuaLitté

Coup dur pour les salariés, communication hasardeuse de la direction, et une certaine violence sociale exercée contre les employés des trois établissements concernés. L’annonce de la liquidation judiciaire a semé le trouble. En l’espace d’une dizaine de jours, toute l’enseigne s’est mise à trembler, sans comprendre véritablement d’où venait le coup.

Les deux mois de confinement lié au Covid-19 auront-ils accéléré la chute de librairies déjà très – trop, estimait la direction – fragilisées ? Ou un problème plus profond sape les fondations de ce groupe depuis un moment ? 

À l’heure de la reprise de l’activité, post-11 mai, les autres établissements se voyaient interdire l’achat de nouveautés, pas de commandes de livres. Bilan : des clients perdus, des libraires désarmés et peu informés. Dans ce dossier, se retrouvent ainsi les différents articles traitant de l'enseigne. 

photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté