Dossiers

Livres, actualités : tout sur Anne Frank et son Journal

Morte en 1945 à Bergen-Belsen, Anne Frank a légué à l’humanité un journal devenu historique. Ce récit fait part des réflexions qui occupent la jeune adolescente, alors qu’elle est partie avec sa famille aux Pays-Bas, pour échapper aux nazis. Nous sommes en 1942, elle a 13 ans. 

ActuaLitté

Carnet intime, écrit en néerlandais entre juin 1942 et août 1944, quand elle sera dénoncée et déportée à Auschwitz, le Journal d’Anne Frank s’adresse à Kitty, amie et complice imaginaire. Alors que la famille Frank vit cachée, elle y témoigne des souffrances que le nazisme inflige aux juifs, fruit de la haine farouche d’Adolf Hitler.

Porteuse de l’étoile jaune, symbole de la discrimination et de l’antisémitisme que propage le régime allemand, elle puise dans ces confidences de quoi tenter d’alléger sa propre vie quotidienne. 

C’est le 25 juin 1947 que son père, survivant de camp de concentration, va se décider à publier le document, soutenu par des amis. Un premier tirage de 3000 exemplaires, édulcoré par Otto Frank sera réalisé. « Je ne savais pas que ma petite Anne était aussi profonde », déclara-t-il, des années plus tard. 

Mais le texte est tronqué, le père avait supprimé des remarques sur la sexualité ou alors les tensions entre les parents ou encore, le peu d’affection que sa fille éprouvait pour sa mère. Depuis, les pages ont été ajoutées, et chaque année, des millions de versions du Journal sont lues dans le monde, traduites en 70 langues.

photo domaine public

Extraits

ActuaLitté

Essais

Lettre à ce prof qui a changé ma vie

Ils enseignent la liberté. Ils sont les bâtisseurs du monde de demain, d'une société fraternelle, diverse et égalitaire. Ils travaillent à un monde plus juste. 40 personnalités se souviennent d'un professeur qui a changé leur vie. Abd Al Malik, Aline Afanoukoe, Albert Algoud, Anouk F., Jérôme Attal, Charles Berling, Nicolas Beuglet, Sophie Blandinières, Anne-Laure Bondoux, Françoise Bourdin, Cali, Marie Darrieussecq, Rokhaya Diallo, Irène Frain, Raphaëlle Giordano, Héloïse Guay de Bellissen, Serena Giuliano, Marius Jauffret, Jul, Caroline Laurent, Marc Levy, Henri Lœvenbruck, Mathias Malzieu, Agnès Martin-Lugand, Nicolas Mathieu, Fabrice Midal, Bernard Minier, Thibault de Montaigu, Plantu, Josef Schovanec, Romain Slocombe, Tatiana de Rosnay, Camille Pascal, Christiane Taubira, Sylvie Testud, Franck Thilliez, Philippe Torreton, Séverine Vidal, Jacques Weber, Bernard Werber. En hommage à Samuel Paty.

11/2020

ActuaLitté

litterature jeunesse romans / contes / fables poche

La vie d'Anne Frank

La biographie romancée d'Anne Frank, un texte fort et universel !Janny Van der Molen, auteur néerlandaise, raconte la vie d'Anne Frank en s'inspirant de son journal, des témoignages de ses amies d'enfance, de son père, et des personnes qui ont aidé la famille. De sa naissance aux premières années de sa vie à Francfort, on découvre une petite fille insouciante et joyeuse.
En 1933 elle fuit les nazis et part s'installer avec les siens à Amsterdam. Anne Frank y mène une existence heureuse, va à l'école, et joue en toute liberté avec ses camarades. Jusqu'en 1940. L'année de l'invasion de la Hollande, où la population juive est désormais menacée. En juillet 1942, lorsque la grande soeur d'Anne Frank, Margot, reçoit une convocation pour aller travailler en Allemagne, c'est le drame. Le père, craignant pour sa famille, décide de la cacher au-dessus des bureaux de son entreprise. Anne Frank va alors vivre, de juillet 1942 à août 1944, dans cette cachette, surnommée l'Annexe avec les siens, et d'autres juifs. On la voit écrire son journal et raconter sa peur d'être découverte, ses révoltes, ses peines, ses joies, les sentiments qu'elle éprouve pour Peter Van Pels. Le 4 août 1944, la police allemande les découvre. On assiste à leur arrestation et leur déportation à Auschwitz. Anne Frank meurt à Bergen-Belsen en mars 1945.

ActuaLitté

artistes

Artistes loin de Paris ; l'exemple de Marseille Provence

Hors de Paris, point de salut? Pas sûr: de plus en plus d’artistes choisissent de vivre loin de la capitale. Qui sont-ils? Quelles motivations les animent? Est-il possible d’être reconnu comme un créateur innovant sans le label made in Paris? Chiffres et références à l’appui, les auteurs s’interrogent sur la création en région et sur des sujets tels que le financement de la culture et la démocratisation culturelle, tout en proposant une réflexion sur les enjeux de Marseille Provence 2013, future capitale européenne de la culture. Entretiens avec Sofiane Belmouden, Pierre Fava, Samuel Karpienia, Anne Lévy, Lisa Mandel, Catherine Marnas, Jean-Marc Montera, Stephan Muntaner, Florence Pazzottu, Franck Pourcel, Angelin Preljocaj, Pierre Sauvageot, Bruno Schnebelin, Tatou.

ActuaLitté

biographies historiques

Brunehaut

Mariée en 566 au roi franc d’Austrasie Sigebert Ier, l’un des petits-fils de Clovis, Brunehaut est un personnage à la fois célèbre et méconnu. L’historiographie romantique l’a dépeinte sous les traits d’une mégère lancée dans une lutte féroce contre sa belle-sœur, la reine Frédégonde de Neustrie. Or, dans cette époque impitoyable où les assassinats sont légion, elle se montra sans faiblesse, certes, mais aussi souveraine avisée, diplomate, mécène, soutien de la papauté. Son règne contribua fortement à façonner le nouveau visage d’une France en train de se détacher du modèle impérial romain à l’aube du viie siècle. Dans l’histoire de la France, les femmes, et avant tout les reines, ont souvent régné sur le cœur et l’esprit de leur peuple, bien qu’elles n’aient pas toujours exercé le pouvoir. Pendant quinze siècles, certaines ont joué un rôle prépondérant en se montrant plus lucides, plus préoccupées du bonheur de leurs sujets, sinon plus attentives au rayonnement de la monarchie. Si les rois ont fait la France, on peut dire que les reines l’ont sans doute aimée davantage.

ActuaLitté

musique

Eddie Barclay

On l’a surnommé l’empereur du microsillon! Avec ses premiers gains dans les années cinquante, Eddie Barclay révèle des inconnus qui deviennent des stars: Aznavour, Mitchell ; des poètes immortels: Brel, Ferré. Pendant vingt ans, il ne cesse d’enrichir son catalogue d’artistes qui nous enchantent toujours: Dalida, Mireille Mathieu, Michel Delpech, Bernard Lavilliers, entre autres. Barclay devient aussi la coqueluche des médias: il boit, fume, séduit dans ses chemises multicolores et reçoit chez lui en pyjama ; il se marie huit fois, couche et découche. Il organise des festins sans motif raisonnable avec une bande joyeuse, plus nombreuse que celle d’Ali Baba. Les journalistes annoncent cent fois sa mort et mangent cent fois leur copie. Mais, en 2005, il les prend de court. Cette vie étourdissante, où un travail acharné et un flair extraordinaire se conjuguent avec un train de vie seigneurial et des fêtes à n’en plus fi nir, revit brillamment dans ce livre signé par deux spécialistes du show-biz. On y trouve aussi des interviews exclusives d’Hugues Aufray, Michel Delpech, Philippe Lavil, Frank Alamo, Boris Bergman. Le livre imprimé contient un cahier hors-texte de 8 pages en noir, que nous n'avons pas repris dans l'édition numérique.

ActuaLitté

histoire essais

1940 ; et si la France avait continué la guerre

Et si la France avait continué la guerre en juin 1940? Et si le gouvernement français avait continué la lutte contre l’Allemagne hitlérienne depuis l’Afrique du Nord? Telles sont les questions posées par cet essai où l’histoire rencontre la fiction à travers une oeuvre romanesque haletante et poignante. Ainsi prend forme une façon entièrement novatrice de relire et d’étudier l’histoire de l’année 1940, dans tous ses aspects: politique, économique, diplomatique et stratégique. Une alternative aux journées tragiques de juin à décembre 1940 se dessine alors, le contraste entre le possible et le réel n’ayant qu’un seul but: montrer que la décision de demander un armistice n’était en rien inéluctable. Voici le récit d’une histoire qui n’a pas été, mais qui aurait pu être. « Un récit maîtrisé et plein de suspense, un exercice intellectuel stimulant ponctué de traits d’humour. » L’Express « Une ‘‘uchronie” aussi sérieuse qu’excitante. » Libération

ActuaLitté

policier & thriller (grand format)

La vérité sur Frankie

« Je ne sais pas ce que vous voulez m’entendre dire. Que c’est un salaud? Évidemment que c’est un salaud, un monstre, un fumier. Il m’a volé ma jeunesse, il a détruit ma vie, notre vie. » Christoph, Judith et Emma sont étudiants. La vie s’offre à eux, pleine de promesses… jusqu’à ce que leur route croise celle du charismatique Frankie. Ensemble, ils passent un été de rêve. Une nuit, Frankie confi e à Christoph qu’il appartient aux services de l’anti-terrorisme. Il a besoin de son aide. Crédule, Christoph accepte une première mission. L’engrenage est en place. C’est bientôt au tour de Judith et d’Emma de se laisser convaincre et de s’imaginer traquées. Disparaître et s’en remettre aveuglément à Frankie devient la seule solution. Commencent alors dix années de cavale, d’enfermement mais aussi de sévices physiques et psychologiques. Inspiré par un fait divers réel, La Vérité sur Frankie est une réflexion sur la perte des repères et de toute objectivité des individus sous influence. Couverture: Lauriane Tiberghien

ActuaLitté

Non classé

Le Journal de Ruth Maier

Ruth Maier, réfugiée autrichienne arrivée en Norvège avant la guerre, est victime de la grande rafle menée contre les juifs de la capitale. Elle est arrêtée en 1942 et embarquée sur un cargo à destination d’Auschwitz, où elle décède à son arrivée. Elle avait 22 ans. Ruth a tenu un journal jusqu’à la fin de sa vie. À partir d’environ 1100 pages manuscrites et de 300 lettres, son parcours a été brillamment reconstitué. Dans la lignée du journal d’Anne Frank, ce témoignage déchirant met le doigt sur le rôle trouble joué par la Norvège pendant la Seconde Guerre mondiale. Un document exceptionnel qui compile une centaine de photos, lettres, dessins, croquis et poèmes. « L’histoire de Ruth n’est pas que le récit de destins juifs, c’est aussi l’histoire exceptionnelle et universelle de la recherche de son identité dans des circonstances inhumaines. Cette histoire est incontournable, et touchera tout le monde. »(Bent Blüdnikow, Berlingske Tidende)« C’est sa prise de position claire et radicale qui fascine et touche, ainsi que l’implication intellectuelle dans les questions existentielles de cette jeune femme à propos de l’âge adulte, de l’amour, de l’évolution politique et de la solitude. »(Gabriele von Arnim, Die Zeit)« Son dernier journal, achevé deux jours avant son vingt-deuxième anniversaire, porte la mention préliminaire “Ne pas brûler! ” Pour la postérité et pour sa valeur de témoignage humain, nous pouvons nous estimer heureux qu’il n’ait pas été réduit en cendres. »(Ian Thompson, The Independant)

ActuaLitté

policier & thriller (grand format)

Faux-semblants

Oslo, au coeur de la nuit. Le corps sans vie d’une jeune femme est retrouvé dans une benne à ordures. Nu, le cadavre a été soigneusement enveloppé dans un film plastique, les parties génitales ébouillantées, comme si l’on avait cherché à masquer une quelconque trace de viol. Dépêché à l’institut médico-légal, l’inspecteur Frank Frolich est chargé de l’enquête. Quand il découvre le visage de la victime, son trouble est manifeste. Cette femme, il ne la connaît que trop bien: la veille, il l’a arrêtée en flagrant délit mineur de possession de stupéfiants avant de la croiser quelques heures plus tard au bras d’un vieil ami d’enfance perdu de vue depuis des années et qui célébrait son mariage. On dit souvent que la mariée est trop belle. Celle-ci semble trop mystérieuse… Tiraillé par ce conflit d’intérêt, et alors qu’une nouvelle affaire éclate avec la disparition d’une jeune étudiante ougandaise, Frank Frolich se rend vite compte qu’il va devoir replonger dans les moments troubles de son adolescence pour trouver les clés du mystère… Pour la troisième enquête de Gunnarstranda et Frolich, Dahl a décidé de mettre la focale sur Frolich, son héros le plus sombre et le plus torturé. Dans ce roman de la divagation et de la dissimulation, nous sommes face à des personnages en rupture, en fuite dont la psychologie est un mélange explosif de rationalité, de passion et de superstition. Pas de course-poursuite pétaradante, mais une progression psychologique en creux, pas à pas, comme si nous levions le voile sur les traumatismes de la jeunesse et les secrets sur lesquels nous nous construisons.

01/2012

ActuaLitté

Non classé

Les survivantes

Anne Boher, la très sérieuse et réputée légiste de la morgue de l'hôpital de Strasbourg, est harcelée et acculée, au bord du gouffre. Lettres anonymes et poupées ensanglantées déposées à son domicile sont sur le point de la rendre folle. Qui lui en veut ? Pour quelles raisons ? Serait-ce lié à sa volonté de demander l'exhumation des corps des victimes du fou de Blauelsand, affaire pourtant brillamment résolue, grâce à elle, deux ans plus tôt ? Y a-t-il un rapport avec le dossier 242 ? la maladie de sa mère ?
Son amie Laure Bellanger, psychologue, et Franck Albertini, un ancien flic tourmenté, tentent de voler à son secours. De son côté, Enzo Marquèz, l'assistant de la légiste, cherche ce mystérieux dossier 242 dans les labyrinthiques archives de l'hôpital, un lieu sur lequel courent d'étranges rumeurs parlant d'expériences médicales.
En toile de fond, la canicule sévit, la capitale alsacienne connaît un été effroyable. L'hôpital est débordé, les décès se multiplient, la morgue est saturée. Les citoyens volontaires, militants d'un ordre nouveau, veillent tandis que dans l'atmosphère saturée de la ville, jaillis de nulle part, retentissent les grands airs de La Traviata.

ActuaLitté

policier & thriller (grand format)

Faux-semblants

Oslo, au coeur de la nuit. Le corps sans vie d’une jeune femme est retrouvé dans une benne à ordures. Nu, le cadavre a été soigneusement enveloppé dans un film plastique, les parties génitales ébouillantées, comme si l’on avait cherché à masquer une quelconque trace de viol. Dépêché à l’institut médico-légal, l’inspecteur Frank Frolich est chargé de l’enquête. Quand il découvre le visage de la victime, son trouble est manifeste. Cette femme, il ne la connaît que trop bien: la veille, il l’a arrêtée en flagrant délit mineur de possession de stupéfiants avant de la croiser quelques heures plus tard au bras d’un vieil ami d’enfance perdu de vue depuis des années et qui célébrait son mariage. On dit souvent que la mariée est trop belle. Celle-ci semble trop mystérieuse… Tiraillé par ce conflit d’intérêt, et alors qu’une nouvelle affaire éclate avec la disparition d’une jeune étudiante ougandaise, Frank Frolich se rend vite compte qu’il va devoir replonger dans les moments troubles de son adolescence pour trouver les clés du mystère… Pour la troisième enquête de Gunnarstranda et Frolich, Dahl a décidé de mettre la focale sur Frolich, son héros le plus sombre et le plus torturé. Dans ce roman de la divagation et de la dissimulation, nous sommes face à des personnages en rupture, en fuite dont la psychologie est un mélange explosif de rationalité, de passion et de superstition. Pas de course-poursuite pétaradante, mais une progression psychologique en creux, pas à pas, comme si nous levions le voile sur les traumatismes de la jeunesse et les secrets sur lesquels nous nous construisons.

01/2012

ActuaLitté

littÉrature anglo-saxonne

California dream

Un des meilleurs livres de l'année selon The New York Times, prix du meilleur premier roman du Los Angeles Times devant L'Art du jeu de Chad Harbach, une œuvre coup de poing, qui insuffle un grain de folie à la Kusturica dans un témoignage aussi poignant que Le Journal d'Anne Franck. L'incroyable odyssée d'un jeune comédien bosniaque qui rêvait de Californie... Trois secondes. Quand il entend le bruit d'un tir au canon, Ismet sait qu'il a exactement trois secondes pour se mettre à l'abri. Et à 18 ans, cela fait longtemps qu'il sait reconnaître le bruit des bombardements. Mais Ismet a trouvé un moyen pour fuir les horreurs de la guerre: le théâtre. Et quand sa troupe est invitée en Écosse, il quitte le pays. Destination finale: la Californie. Là-bas, Ismet devient Izzy, pourtant il reste hanté par ceux qu'il a laissés. Le jeune homme se met alors à écrire, à tout écrire: de ses jeux d'enfant obsédé par les ninjas au cheddar offert à son arrivée sur le sol américain, de la visite médicale où il croise un certain Mustafa au destin qu'il imagine à ce jeune Bosniaque, envoyé au front et blessé... déchiré entre sa face A(méricaine) et sa face B(osniaque), Ismet porte un roman aussi beau que bouleversant sur la jeunesse en temps de guerre et la douleur de l'exil.

01/2013

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Le Garçon incassable

Lorsque la narratrice arrive à Hollywood pour y effectuer une recherche biographique sur Buster Keaton, elle ne sait pas encore que son enquête va bifurquer dans une direction très personnelle, réveillant le souvenir d’Henri, ce frère « différent » qui l’a accompagnée pendant toute son enfance. Quel rapport entre ce garçon dont le développement mental s’est interrompu, et le génie comique qui deviendra l’un des inventeurs du cinéma? Henri semble perpétuellement ailleurs. Encombré d’un corps dont il ne sait que faire, il doit subir la rééducation musculaire quotidienne que lui impose son père, et qui ressemble à une suite ininterrompue de tortures. Joseph Frank Keaton Jr, dit « Buster », naît un siècle plus tôt dans une famille de saltimbanques dont il devient bientôt la vedette, lorsque son père découvre qu’il semble insensible à la douleur. En effet, Keaton père a inventé un numéro de music-hall dans lequel son fils est soumis à une série de chocs extrêmement violents tout en gardant un visage impassible. De cette enfance maltraitée naîtra, des années plus tard, une œuvre cinématographique où le burlesque se mêle à une poésie d’une infinie subtilité.

05/2013

ActuaLitté

musique

Pink Floyd ; magiciens, alchimistes et milliardaires

Après les éphémères retrouvailles sur scène de 2005, les espoirs de reformation de Pink Floyd, le plus célèbre des groupes de rock planant anglais ont fait long feu en 2008: le guitariste David Gilmour a affirmé haut et fort « la fin de Pink Floyd », peu avant la mort brutale du claviériste Rick Wright. Cet ouvrage est le seul à offrir une analyse développée de tous les albums du groupe et des musiciens en solo. Il accorde une large place à tous ceux qui ont côtoyé le groupe (artistes de renom comme David Bowie, Frank Zappa ou Kate Bush, producteurs, managers, ingénieurs du son, etc. ) Pionniers d'un genre nouveau dans un monde en pleine révolution culturelle, Pink Floyd a donné naissance à une musique bouillonnante et inventive, électrique et psychédélique, mêlant le réel à l'onirique, l'humain à l'artificiel, l'émotion à l'agressivité dans un contexte ésotérique et surréaliste. Au-delà des délires visuels et auditifs et des avalanches d’effets spéciaux, Pink Floyd est aussi un groupe d’avant-garde dont l’œuvre a une portée politique assumée. Les quelque 200 millions de disques vendus et 25 millions de fans ayant assisté à l’un de leurs concerts en ont fait l’un des groupes phares du rock des quarante dernières années.

09/2009

ActuaLitté

artistes

Artistes loin de Paris ; :l'exemple de Marseille Provence

Hors de Paris, point de salut? Pas sûr: de plus en plus d’artistes choisissent de vivre loin de la capitale. Qui sont-ils? Quelles motivations les animent? Est-il possible d’être reconnu comme un créateur innovant sans le label made in Paris? Chiffres et références à l’appui, les auteurs s’interrogent sur la création en région et sur des sujets tels que le financement de la culture et la démocratisation culturelle, tout en proposant une réflexion sur les enjeux de Marseille Provence 2013, future capitale européenne de la culture. Entretiens avec Sofiane Belmouden, Pierre Fava, Samuel Karpienia, Anne Lévy, Lisa Mandel, Catherine Marnas, Jean-Marc Montera, Stephan Muntaner, Florence Pazzottu, Franck Pourcel, Angelin Preljocaj, Pierre Sauvageot, Bruno Schnebelin, Tatou.

03/2010

ActuaLitté

romans et fiction romanesque

Les survivantes

Anne Boher, la très sérieuse et réputée légiste de la morgue de l'hôpital de Strasbourg, est harcelée et acculée, au bord du gouffre. Lettres anonymes et poupées ensanglantées déposées à son domicile sont sur le point de la rendre folle. Qui lui en veut ? Pour quelles raisons ? Serait-ce lié à sa volonté de demander l'exhumation des corps des victimes du fou de Blauelsand, affaire pourtant brillamment résolue, grâce à elle, deux ans plus tôt ? Y a-t-il un rapport avec le dossier 242 ? la maladie de sa mère ?
Son amie Laure Bellanger, psychologue, et Franck Albertini, un ancien flic tourmenté, tentent de voler à son secours. De son côté, Enzo Marquèz, l'assistant de la légiste, cherche ce mystérieux dossier 242 dans les labyrinthiques archives de l'hôpital, un lieu sur lequel courent d'étranges rumeurs parlant d'expériences médicales.
En toile de fond, la canicule sévit, la capitale alsacienne connaît un été effroyable. L'hôpital est débordé, les décès se multiplient, la morgue est saturée. Les citoyens volontaires, militants d'un ordre nouveau, veillent tandis que dans l'atmosphère saturée de la ville, jaillis de nulle part, retentissent les grands airs de La Traviata.

02/2010

ActuaLitté

littÉrature anglo-saxonne

Home

L'histoire se déroule dans l'Amérique des années 1950, encore frappée par la ségrégation. Dans une Amérique où le « White only » ne s'applique pas qu'aux restaurants ou aux toilettes, mais à la musique, au cinéma, à la culture populaire. L'Amérique de Home est au bord de l'implosion et bouillonne, mais c'est ici la violence contre les Noirs américains, contre les femmes qui s'exprime. Les grands changements amorcés par le rejet du Maccarthisme, par la Fureur de vivre ou le déhanché d'Elvis n'ont pas encore commencés. En effet, les Noirs Américains sont brimés et subissent chaque jour le racisme et la violence institutionnalisés par les lois Jim Crow, qui distinguent les citoyens selon leur appartenance « raciale ». Pour eux, le moindre déplacement, même le plus simple, d'un état à l'autre, devient une véritable mission impossible. En réponse à cette oppression, l'entraide et le partage – facilités par l'utilisation du Negro Motorist Green Book de Victor H. Green qui répertorie les restaurants et hôtels accueillant les noirs dans différents états – sont au cœur des relations de cette communauté noire dans une Amérique à la veille de la lutte pour les droits civiques. rnLa guerre de Corée vient à peine de se terminer, et le jeune soldat Frank Money rentre aux Etats-Unis, traumatisé, en proie à une rage terrible qui s'exprime aussi bien physiquement que par des crises d'angoisse. Il est incapable de maintenir une quelconque relation avec sa fiancée rencontrée à son retour du front et un appel au secours de sa jeune sœur va le lancer sur les routes américaines pour une traversée transatlantique de Seattle à Atlanta, dans sa Géorgie natale. Il doit absolument rejoindre Atlanta et retrouver sa sœur, très gravement malade. Il va tout mettre en œuvre pour la ramener dans la petite ville de Lotus, où ils ont passé leur enfance. Lieu tout autant fantasmé que détesté, Lotus cristallise les démons de Frank, de sa famille. Un rapport de haine et d'amour, de rancœur pour cette ville qu'il a toujours voulu quitter et où il doit revenir. Ce voyage à travers les États-Unis pousse Frank Money à se replonger dans les souvenirs de son enfance et dans le traumatisme de la guerre ; plus il se rapproche de son but, plus il (re)découvre qui il est, mieux il apprend à laisser derrière lui les horreurs de la guerre afin de se reconstruire et d'aider sa sœur à faire de même. rnrnrnHome est le dixième roman de Toni Morrison. À travers l'histoire dure et torturée de ce jeune soldat, c'est un roman de la rédemption que nous offre ici l'auteur. Ce retour à l'Amérique du XX e siècle, avec une focalisation sur les années 1950, est un développement nouveau dans l'œuvre de Toni Morrison, mais on retrouve pourtant les thèmes qui caractérisent son œuvre. Elle laisse le lecteur découvrir ces années 1950 qui ne sont finalement que suggérées qu'à travers de petits indices. Elle laisse le souvenir de cette époque se reconstruire à travers les images distillées dans notre inconscient collectif. C'est encore et toujours dans la suggestion que l'art de Toni Morrison se révèle. Elle réussit à faire d'un roman finalement assez court une véritable œuvre tout en subtilité, en vérités voilées qui se glissent progressivement jusqu'au lecteur avant d'exploser au grand jour.

08/2012

ActuaLitté

Écrivains français

Minuit

Après Bohèmes , qui ressuscitait les années Montmartre et Montparnasse, et Libertad ! , l'Espagne en feu des années 1930, Dan Franck poursuit son histoire des artistes et des intellectuels. Minuit court de la débâcle de 1940 à la Libération. Dans cette nuit qu'on pense bien connaître, ses personnages sont inoubliables : traîtres et héros, petites mains, grandes plumes. André Malraux et la belle Josette Clotis, qui mourra les jambes tranchées sous un train. Sartre qui écrit au Flore, cigarette à la main, sur l'engagement et sur l'être. Louis Aragon, Picasso, Marguerite Duras rue Saint-Benoît, mais aussi Jean Prévost, mort au maquis, ou Saint-Exupéry, pataud et courageux. Jeanson et Desnos, rebaptisant « Je suis partout » en « Je chie partout ». Une grande partie de la France qui peint, écrit, dessine, semble « faire avec ». Parfois elle trahit. Souvent elle collabore. L'horrible Jouhandeau crache sa haine. Drieu la Rochelle ne peut plus « baiser sa femme, parce qu'elle est juive. » Editeurs en quête de papier, cinéastes qui se cherchent de la bobine, écrivains apeurés, aventuriers ou coureurs, héros anonymes ou presque, comme Jean Desbordes, romancier mort sous la torture et qui ne parla pas, toutes ces figures font un livre fulgurant de vérité. C'est vrai, la France de Minuit est bien sombre : et sans légende. Pourtant, impossible d'oublier Marc Bloch, sublime figure que Dan Franck nous fait connaître et aimer. Tout comme les réfugiés, moins connus, allemands notamment, Franz Werfel et Alma Mahler, Arthur Koestler, Manes Sperber et tant d'autres…

09/2010

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté