Dossiers

“Grands romans”, une littérature inoubliable

Les plus grands romans, tout simplement. Venus de toutes les époques et de tous les continents, ces ouvrages de la collection créée en 2006, se sont vendus à plus de 2 millions d’exemplaires. « Les Grands Romans, passionnément ! », tout simplement.

ActuaLitté

Grands Romans, une collection qui propose au lecteur de s’évader en voyageant à travers les époques et les continents, dans des romans qui allient qualité littéraire et récits captivants.

Des auteurs prestigieux venus du monde entier : Giuseppe Tomasi Di Lampedusa, Arturo Pérez-Reverte, José Saramago, Naguib Mahfouz, James Michener, Gore Vidal, Joseph Roth, Javier Moro, Yasushi Inoué et bien d’autres.

En partenariat avec les éditions Point, ActuaLitté vous propose de retrouver ces textes inoubliables. « Imaginer les choses vaut mieux que de se les rappeler », écrit John Irving dans Le Monde selon Garp. Voici donc quelques textes qu’il sera bon d’imaginer et de se rappeler. 

photo : Buecherwurm_65 CC 0

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Les âmes silencieuses

Un village meurtri, une jeune femme prête à tout pour sauver sa famille, un secret resté enfoui pendant 70 ans. Un lieu, deux destins, deux époques. 1942. Héloïse Portevin a tout juste vingt ans lorsqu’un détachement allemand s’installe dans son village. Avides d’exploits, son frère et ses amis déclenchent une sanglante vendetta. Pour aider ceux qu’elle aime, Héloïse prend alors une décision aux lourdes conséquences... 2012 - Loïc Portevin est envoyé par sa mère au fin fond du Berry pour y vider la maison familiale après le décès de sa grand-mère. Loïc va tomber sur une importante correspondance entre cette dernière et un dénommé J. Commence alors pour lui une minutieuse enquête visant à retrouver l’auteur des lettres. Entre secrets de famille et non-dits, Loïc et Héloïse font face aux conséquences de leurs décisions pour le meilleur, et pour le pire... Un portrait de femme magnifique, au coeur de la Seconde Guerre mondiale. Un roman bouleversant entre deux époques. À retrouver dans la collection “Grands romans” chez Points

ActuaLitté

Non classé

Très chère Valentine

Une fresque familiale attachante, de Greenwich Village aux collines Toscanes, mais aussi une romance dans la veine des comédies romantiques. New York, 2007. De génération en génération, les Roncalli ont mis tout leur amour dans la confection d’exquises chaussures de mariage, façonnées dans les cuirs les plus tendres et les satins les plus chatoyants. Une passion qui a permis à la petite entreprise familiale de perdurer, en plein coeur d’un Manhattan envahi par les grandes enseignes. Aujourd’hui, c’est à Valentine qu’il revient de poursuivre cet héritage. Mais prise dans les tumultes de la vie new-yorkaise et son histoire d’amour compliquée avec un jeune chef cuisinier en vogue, l’inspiration lui manque. Et si un voyage en Italie sur les traces de son histoire familiale l’aidait à découvrir sa voix artistique ? Et peut-être beaucoup d’autres choses sur elle-même... Des rues encombrées de Manhattan aux verdoyantes collines toscanes, une fresque intime et familiale. Adriana Trigiani est une romancière américaine d'origine italienne traduite dans le monde entier (36 pays). Ses romans L’Italienne, Bienvenue à Big Stone Gap et Lucia, Lucia sont tous disponibles chez Points. traduction Fabienne Duvigneau A retrouver dans la collection “Grands romans” chez Points

ActuaLitté

Non classé

La partition

De la Grèce au lac Léman, une grande fresque familiale où Koula – jeune femme intense, solaire et possessive – parcourt l’Europe des années 1920, déchirée entre ses pays, ses fils et ses rêves. Genève, janvier 1977. Bruno K, professeur d’université, s’écroule en pleine rue, foudroyé par une crise cardiaque. Dans son portefeuille, les photographies de deux autres hommes, ses frères : Georgely et Alexakis. La nouvelle de sa mort coupe court à leurs espoirs de retrouvailles, le soir même, à l’occasion d’un récital d’Alexakis. Quelles relations entretenaient-ils ? Pourquoi se connaissaient-ils si peu ? La Partition nous plonge dans l’histoire de cette étonnante fratrie, sur les traces de Koula, leur mère. Cette Grecque flamboyante, éprise d’un marchand suisse, quitte son pays à 16 ans pour suivre un mari volage à qui elle donnera deux enfants, avant de refaire sa vie avec un autre homme, de 30 ans son aîné, abandonnant en chemin – contrainte par sa belle-famille – un de ses fils. À travers le parcours sinueux de cette femme intense et possessive, pour qui amour est synonyme d’excès, l’auteure livre une ample et prenante fresque familiale, où les destins et les cœurs s’entremêlent à l’ombre de l’Histoire. Diane Brasseur est romancière et scripte pour le cinéma. Elle est l'auteur des Fidélités et de Je ne veux pas d'une passion, disponibles chez Points. A retrouver dans la collection “Grands romans” chez Points

ActuaLitté

Non classé

Le cartographe des Indes boréales

De Stockholm à la mystérieuse Laponie, de la forteresse mythique de Sagres aux tavernes de Göteborg, de la bouillonnante Amsterdam à la cité maudite de Piteå, Olivier Truc nous fait traverser mille fois l’Europe des guerres de religion et de l’Inquisition. Dépaysement garanti au plus profond de la nuit polaire. Comme tous les jeunes Basques, Izko rêvait de chasse à la baleine dans les eaux glacées des confins du monde sur les pas de son père, un harponneur de légende. Mais une force mystérieuse a changé le cours de son destin, le vouant au service de Dieu et du Roi : il sera espion de Richelieu. Après avoir étudié l’art de la cartographie à Lisbonne et Stockholm, Izko part explorer les Indes boréales, où les Suédois espèrent bien trouver des mines d’argent pour financer leurs guerres, mais aussi convertir les Lapons par la force et les réduire en esclavage, avec une poignée de prêtres fanatiques. Tenu par un terrible chantage, tiraillé entre de multiples allégeances, Izko devra frôler la mort, endurer le cachot, la torture, pour découvrir le secret de ses parents, sonder sa propre culpabilité et enfin choisir son camp, aux côtés des Lapons fiers et rebelles et d’une femme qui l’a toujours aimé. Olivier TRUC est né à Dax. Journaliste, il vit à Stockholm depuis 1994. Spécialiste des pays nordiques et baltes, il est aussi documentariste. Il est l’auteur du Dernier Lapon, pour lequel il a reçu entre autres le prix des lecteurs Quais du Polar et le prix Mystère de la critique, du Détroit du Loup et de La Montagne rouge, une série de polars inspirés de la Laponie qu’il connaît bien, et en particulier de la police des rennes. A retrouver dans la collection “Grands romans” chez Points

ActuaLitté

Non classé

La transparence du temps

Une nouvelle enquête de Mario Conde autour d'une statuette - La Vierge Noire - , et cette incroyable quête d'un objet précieux, avec moult flashbacks historiques (comme dans Le Faucon maltais), ne saurait nous faire oublier qu'au final, l’héroïne, comme dans tous les romans de Padura, reste et restera la ville de La Havane ! À l’approche de son soixantième anniversaire, Conde n’a pas le cœur à la fête. Toujours aussi fauché, atteint d’une nostalgie de plus en plus noire, il aimerait bien qu’on lui fiche la paix. Mais le coup de fil d’un ancien camarade de lycée réveille ses vieux instincts. Au nom de l’amitié (mais aussi contre un salaire plus qu’honorable), Bobby Roque Rosell le charge de retrouver une mystérieuse statue de la Vierge noire que lui a volée un ex-amant un peu voyou. Une statuette banale à forte valeur sentimentale, dit-il.
Conde se plonge alors dans le milieu peu reluisant des marchands d’art, découvre les mensonges et hypocrisies de tous les “gagnants” de l’ouverture cubaine, mais aussi la terrible misère de certains bidonvilles de La Havane, les fameux llega y pon où survit péniblement toute une population venue notamment de l’Oriente. 
Alors que les cadavres s’accumulent et que la Vierge noire s’avère plus puissante que prévu, Conde se retrouve embarqué dans un tourbillon historique qui semble répondre à l’autre définition de la révolution : celle qui ramène toujours au même point.
Un grand roman plein d’humour noir et de mélancolie.
 Traduit de l'Espagnol (Cuba) par Elena Zayas A retrouver dans la collection “Grands romans” chez Points

ActuaLitté

Non classé

Château de femmes

Un roman d’une grande richesse qui, à travers les personnages de trois femmes très différentes, évoque avec beaucoup d’intelligence et d’émotion la complexité de l’après-guerre en Allemagne. La Seconde Guerre mondiale vient de s’achever et, dans un château de Bavière en ruines qui accueillait autrefois la haute société allemande, on suit l’histoire puissante de ces trois veuves de résistants allemands dont la vie et le destin s’entrecroisent.
 Au milieu des cendres de la défaite de l’Allemagne nazie, dans l’immédiat après-guerre, Marianne von Lingenfels revient dans le château, autrefois grandiose, des ancêtres de son époux, une imposante forteresse de pierre désormais à l’abandon. Veuve d’un résistant pendu à la suite de l’assassinat raté de Hitler, le 20 juillet 1944, Marianne a bien l’intention de tenir la promesse faite aux courageux conspirateurs dont son mari faisait partie : retrouver et protéger leurs enfants et leurs femmes, devenues comme elle des veuves de résistants. En rassemblant cette famille de bric et de broc, Marianne croit que les chagrins partagés vont les souder. Mais elle s’aperçoit rapidement que ce monde en noir et blanc, plein de principes est devenu infiniment plus complexe et alourdi de sombres secrets qui menacent de les déchirer. Ces trois femmes se retrouvent finalement confrontées aux choix qui ont défini leurs vies avant, pendant et après la guerre, avec de nouveaux défis à relever. Traduit de l’anglais par Laurence Kiefé Jessica Shattuck a des origines allemandes. Diplômée de Harvard, elle vit à Brookline, dans le Massachusetts. Véritable succès, Château des femmes a été traduit dans dix pays. A retrouver dans la collection “Grands romans” chez Points

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté