Dossiers

La servante écarlate de Margaret Atwood : la dystopie fantastique

Depuis 1985 que ce roman a été publié, l’explosion qu’il a connue avec l’adaptation pour la chaîne Hulu — première diffusion en avril 2017 — c’est devenu l’œuvre incontournable. Et finalement, Margaret Atwood, aux anges, reçoit enfin les lauriers pour cette œuvre majeure.

Le 27/12/2018

1 Partages

Le

27/12/2018

1

Partages

ActuaLitté

Le pitch est désormais connu : devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d'esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, "servante écarlate" parmi d'autres, à qui l'on a ôté jusqu'à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse.

Le soir, en regagnant sa chambre à l'austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler… En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté. 

Depuis 1984 d’Orwell, en passant par les sombres uchronies qui peuplent la littérature, c’est toute la fragilité de la liberté humaine qui est exposée. Et pour mémoire, Elisabeth Moss qui campe le personnage principal dans la série est une actrice absolument fantastique.

photo ActuaLitté, CC BY SA 2.0

Extraits

ActuaLitté

Littérature étrangère

Questions brûlantes - Essais et texte de circonstance 2004-2021

" Un livre qui embrase les peurs de notre temps... Un merveilleux équilibre entre humour, outrage et beauté. " The New York Times Book Review Dans ce recueil d'essais à la fois drôles, érudits, débordants de curiosité et étrangement prémonitoires, Margaret Atwood tourne son intelligence exceptionnelle et son humour espiègle sur notre monde et nous rend compte de ses réflexions. Elle revient sur le krach financier, l'ascension de Trump et la pandémie. De la crise climatique à la question de l'avortement, personne n'est plus à même d'interroger les mystères multiples et variés de l'humanité. Cette anthologie non seulement saisit parfaitement notre époque, mais nous en dit un peu plus sur la personnalité de l'autrice emblématique de La Servante écarlate, sur ses combats et sur les écrivains qu'elle affectionne, de Richard Powers à Doris Lessing en passant par Alice Munro.

10/2022

ActuaLitté

Science-fiction

Une femme au bord du temps

Dans Une femme au bord du monde, Consuelo Ramos faussement accusée d'avoir abusé de sa fille et confinée dans un établissement psychiatrique, rentre en contact avec (ou hallucine l'existence) d'un émissaire d'une future utopie appelée Mattapoisett, qui a surgi au lendemain d'une "révolution féministe complète" , une vision d'une Amérique dans laquelle les femmes et les hommes sont vraiment égaux et vraiment entiers. Ce livre qui date de 1976, inédit en français est considéré comme un classique de la littérature féministe et dystopique américaine. Il est bien souvent comparé aux livres d'Ursula K. Le Guin comme La main gauche de la nuit ou encore La servante écarlate de Margaret Atwood.

04/2022

ActuaLitté

Science-fiction

Viendra le temps du feu

Après le succès de l'édition grand format,"Viendra le temps du feu" paraît en poche. Dans cette dystopie, se reflètent les crises que nous traversons aujourd'hui : une société totalitaire est mise en place après la disparition soudaine d'une partie de la jeune génération mobilisée pour le climat. Les livres sont interdits, les frontières fermées et les femmes appelées à procréer pour renouveler la population. Mais une communauté inspirée des "Guérillères" de Monique Wittig émerge pour résister à ce nouvel ordre imposé... Un roman choral incandescent, qui n'est pas sans rappeler "1984" de George Orwell ou "La Servante écarlate" de Margaret Atwood, où il est question d'émancipation des corps, d'esprit de révolte et de sororité.

03/2022

ActuaLitté

Poésie

Circé et autres poèmes de jeunesse. Edition bilingue français-anglais

A l'occasion de la publication de Poèmes tardifs dans la collection " Pavillons ", ce recueil de poésie inédit en France, écrit après des décennies de silence poétique, Circé et autres poèmes de jeunesse paraît dans la collection " Pavillons Poche ". " Margaret Atwood, poète ? L'idée pourrait presque faire sourire, tant l'image de l'écrivaine s'est construite autour du roman et de ses prolongements au succès planétaire que sont les adaptations télévisées de Captive et de La Servante écarlate. Mais les faits sont là : c'est par la poésie que Margaret Atwood est entrée en littérature au début des années 1960. Et elle n'a jamais cessé d'écrire de la poésie. De se référer à la poésie. D'habiter le monde en poète. Circé et autres poèmes de jeunesse rassemble dix années de création poétique. Dix années d'éclosion, qui précèdent et accompagnent l'émergence de l'oeuvre romanesque. Dans le cycle de Circé sur lequel s'achèvent ces poèmes de jeunesse, Margaret Atwwod s'attache à la magicienne qu'Ulysse rencontre lors de son Odyssée, s'intéresse à la manière dont les femmes survivent dans les structures qui les déshumanisent. Et rêve pour elles d'un avenir meilleur. " Bruno Doucey " Voici un recueil de la poétesse canadienne Margaret Atwood qui saute au visage de celui qui le lit. Par ses mots, elle se saisit du parcours de Circé. Mais à sa manière : la Circé qui se dévoile ici nous semble inconnue. " Loup Besmond de Senneville, La Croix

02/2022

ActuaLitté

Poésie

Poèmes tardifs

Double évenement : la collection " Pavillons " accueille pour la première fois de la poésie, celle de la grande dame des lettres canadienne Margaret Atwood, qui n'avait pas publié de poésie depuis dix ans. " Atwood à l'apogée de son pouvoir poétique. " The New York Times Book Review " Ces poèmes ont été écrits entre 2008 et 2019. Durant ces onze années, les choses se sont assombries dans le monde. J'ai également vieilli. Des personnes très proches de moi sont mortes. La poésie prend pour thèmes tout ce qui se situe au coeur de l'existence humaine : la vie, la mort, le renouveau ; ainsi que l'équité et l'iniquité, l'injustice et parfois la justice. Le monde dans toute sa diversité. Le temps qu'il fait. Le temps qui passe. Et les oiseaux. Il y a davantage d'oiseaux dans ces poèmes qu'il n'y en avait auparavant. Je souhaite qu'il y ait encore plus d'oiseaux dans le prochain recueil de poèmes, s'il en est un ; et je souhaite aussi qu'il y ait plus d'oiseaux dans le monde. Nous l'espérons tous. " Margaret Atwood Beaucoup connaissent les romans de Margaret Atwood, parmi lesquels les best-sellers La Servante écarlate et Les Testaments, mais peu savent qu'elle est aussi l'une des plus brillantes poétesses contemporaines. " Le nouveau recueil de poésie d'Atwood - son premier depuis plus de dix ans - rappelle combien elle maîtrise le genre. Atwood y met en doute nos savoirs et nous demande à la place d'accorder du crédit à nos sentiments. " Time

02/2022

ActuaLitté

BD tout public

La servante écarlate

Provocant, déconcertant et prophétique, La Servante écarlate est un phénomène mondial. Une adaptation graphique originale et stupéfiante du roman de Margaret Atwood, superbement illustrée par l'artiste Renée Nault. Dans la république de Galaad, les femmes n'ont plus aucun droit. Vêtue de rouge, Defred est une " Servante écarlate " à qui l'on a ôté jusqu'à son nom. Réduite au rang d'esclave sexuelle, elle a été affectée à la famille du Commandant et de son épouse et, conformément aux normes de l'ordre social nouveau, met son corps à leur service. Car à une époque où les naissances diminuent, Defred et les autres Servantes n'ont de valeur que si elles sont fertiles. Sinon... Dans une description d'une force peu commune, Defred se remémore le monde d'avant, quand elle était une femme indépendante, jouissant d'un emploi, d'une famille et d'un nom à elle. Aujourd'hui, ses souvenirs et sa volonté de survivre sont de véritables actes de rébellion.

10/2021

ActuaLitté

Sociologie

Procréation et imaginaires collectifs. Fictions, mythes et représentations de la PMA

Parce qu'elle touche à l'origine de la vie et à l'organisation sociale, la reproduction a de tous temps suscité l'imaginaire et les mythes. Qu'en est-il des imaginaires collectifs face aux technologies reproductives ? C'est ce que tente d'explorer cet ouvrage à travers des questionnements et des réflexions autour des représentations littéraires, culturelles, sociales, qui laissent entrevoir la persistance d'un lien fort, dans les sociétés contemporaines, entre nouvelles possibilités reproductives et sentiment d'un basculement "civilisationnel" . De quelle manière la recherche scientifique, la découverte en laboratoire alimentent-elles l'imaginaire public et quelle place ont, notamment, les fictions décrivant un monde où la maîtrise de la reproduction façonne un nouvel ordre social ? On le sait, la technicisation de la reproduction et la maîtrise croissante de la biologie humaine forment un thème d'inspiration à la fois classique, fascinant et inépuisable. Du Meilleur des mondes d'Aldous Huxley à la Servante écarlate de Margaret Atwood, la fabrique de l'imaginaire reproductif offre des projections prophétiques ou dystopiques qui font écho à des craintes séculaires. Les représentations, attitudes, actions guidées par des mythes culturels ou des références religieuses, perpétuent une forme de modèle profondément ancré dans nos sociétés. Les chapitres proposés dans cet ouvrage rendent compte, chacun à leur manière, du poids de ces imaginaires de la reproduction. Ils s'inscrivent dans différentes disciplines (histoire, anthropologie, sociologie, démographie, philosophie) et portent sur diverses régions (Europe occidentale, Afrique subsaharienne, Asie orientale).

09/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Margaret Atwood, des romans pour deux siècles

Dans l'imposant paysage littéraire _romans, poèmes, essais _ dressé en cinquante ans par Margaret Atwood, il a été choisi ici de centrer la lumière sur quatre de ses romans. Autour du diptyque incontournable constitué par La Servante écarlate (1985) et sa suite, Les Testaments (2019), l'éclairage est porté sur deux autres ouvrages qui se situent aux extrémités de cet arc romanesque : Faire surface, publié en 1972, ouvre aux premiers romans de l'auteure et permet d'y déceler certains des thèmes qui trouveront dans La Servante leur développement. A l'autre extrémité, Graine de sorcière, publié en 2016, consacre, sous une forme réjouissante et brillante, tout le talent de l'auteure se colletant au génie de Shakespeare. L'exploration menée dans cet ouvrage déborde l'analyse littéraire pour donner place aux contextes politiques et idéologiques qui s'y réverbèrent, depuis l'utopie puritaine jusqu'aux années Trump ou aux débats sur la procréation assistée, et dessine le portrait d'une créatrice en constant mouvement, dans le dialogue incessant qu'elle poursuit avec son oeuvre elle-même, mais aussi avec ses lecteurs... et avec ses critiques. Aussi souvent que possible, l'auteur remonte au texte dans la langue originale.

09/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Les testaments. 2 volumes [EDITION EN GROS CARACTERES

Quinze ans après les événements de La Servante écarlate, le régime théocratique de la République de Galaad a toujours la mainmise sur le pouvoir, mais il est en train de pourrir de l'intérieur. A cet instant crucial, les vies de trois femmes radicalement différentes convergent, avec des conséquences potentiellement explosives. Des secrets depuis longtemps enfouis vont les réunir, les forçant chacune à s'accepter et à accepter de défendre ses convictions profondes. En dévoilant l'histoire des femmes des Testaments, Margaret Atwood nous donne à voir les rouages internes de Galaad dans un savant mélange de suspense haletant, de vivacité d'esprit et de virtuosité créatrice.

04/2020

ActuaLitté

Littérature étrangère

Les testaments

Le chef-d'oeuvre dystopique de Margaret Atwood, La Servante écarlate, est devenu un classique contemporain... auquel elle offre aujourd'hui une spectaculaire conclusion dans cette suite éblouissante. Quinze ans après les événements de La Servante écarlate, le régime théocratique de la République de Galaad a toujours la mainmise sur le pouvoir, mais des signes ne trompent pas : il est en train de pourrir de l'intérieur. A cet instant crucial, les vies de trois femmes radicalement différentes convergent, avec des conséquences potentiellement explosives. Deux d'entre elles ont grandi de part et d'autre de la frontière : l'une à Galaad, comme la fille privilégiée d'un Commandant de haut rang, et l'autre au Canada, où elle participe à des manifestations contre Galaad tout en suivant sur le petit écran les horreurs dont le régime se rend coupable. Aux voix de ces deux jeunes femmes appartenant à la première génération à avoir grandi sous cet ordre nouveau se mêle une troisième, celle d'un des bourreaux du régime, dont le pouvoir repose sur les secrets qu'elle a recueillis sans scrupules pour un usage impitoyable. Et ce sont ces secrets depuis longtemps enfouis qui vont réunir ces trois femmes, forçant chacune à s'accepter et à accepter de défendre ses convictions profondes. En dévoilant l'histoire des femmes des Testaments, Margaret Atwood nous donne à voir les rouages internes de Galaad dans un savant mélange de suspense haletant, de vivacité d'esprit et de virtuosité créatrice.

10/2019

ActuaLitté

Sociologie

Maternité dérobée. Mère porteuse et enfant sur commande

Les nouvelles technologies de reproduction ont connu un progrès extrêmement rapide. Mais ces succès médicaux font parfois ressortir des enjeux éthiques et sociaux troublants, notamment en ce qui concerne le recours aux mères porteuses.Certes, rétribuer une femme pour qu'elle mène à terme la gestation d'un futur enfant est interdit, passible d'une lourde amende et de dix ans de prison. Mais depuis l'adoption en 2004 de la Loi sur la procréation assistée qui encadre ce type de pratique, les mentalités ont rapidement évolué. Faut-il maintenant songer à décriminaliser la rémunération des mères porteuses et à favoriser cette démarche ? Ce serait aller trop loin, plaide la sociologue féministe Maria de Koninck. On en sait trop peu sur les séquelles psychoaffectives que cette manière de naitre pourrait laisser aux enfants et aux parents.Les Nations unies ainsi que plusieurs pays, dont la France et la Belgique, sont entrés dans une réflexion déchirante à ce propos. Au Canada, un projet de loi relatif aux mères porteuses a déjà été déposé et le premier ministre Justin Trudeau ne cache pas qu'un débat doit être fait sur le sujet.Mais faut-il craindre des dérives qui ne seraient pas sans évoquer le monde de La servante écarlate, imaginé par l'écrivaine Margaret Atwood ?

04/2019

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Trois contes très racontables. Ramsay le rustre et les Radis rugissants ; Bob le bileux et Dorinda la déprimée ; Vanda la vagabonde et la vertigineuse Laverie de la Veuve Vallop

Quand Margaret Atwood, l'auteure géniale de La Servante écarlate, se lance dans l'écriture de contes pour enfants, il y a peu de risques qu'on y croise les éternelles marâtres ou les princes charmants... Ramsay en a marre du riz raboteux, des raviolis ridés et du rhinocéros à peine rosé ! Avec Ralph, le rat au nez rouge, ils décident de fuir leur résidence rectangulaire dans l'espoir d'un repas rafraîchissant (Ramsay le rustre et les Radis rugissants). Bob est abandonné par sa brunette de mère, tandis que Dorinda subit les brimades de distants parents. Quand un buffl e désorienté saute la barrière du jardin botanique, leur duo déjoue un drame (Bob le bileux et Dorinda la déprimée). Vanda a vu ses parents s'évaporer dans un vortex. Capturée par la veuve Vallop, elle ne s'avoue pas vaincue. Avec Vesley la viscache, mais aussi les orphelins Vilkinson, Vu et Vanapitai, elle va se venger de la vile veuve et échapper à ses lavages sans fin... (Vanda la vagabonde et la vertigineuse Laverie de la Veuve Vallop).

04/2019

ActuaLitté

Littérature étrangère

Graine de sorcière

Margaret Atwood, l'auteur de La Servante écarlate, réécrit La Tempête de Shakespeare à travers une mise en abyme joyeuse et brillante. Injustement licencié de son poste de directeur du festival de Makeshiweg, au Canada, alors qu'il mettait en scène La Tempête de Shakespeare, Felix décide de disparaître. Il change de nom et s'installe dans une maisonnette au coeur de la forêt pour y panser ses blessures, pleurer sa fille disparue. Et préparer sa vengeance. Douze années passent et une chance de renaître se présente à Felix lorsqu'on lui propose de donner des cours de théâtre dans une prison. Là, enfin, il pourra monter La Tempête avec sa troupe de détenus, et tendre un piège aux traîtres qui l'ont détruit. Mais la chute de ses ennemis suffira-t-elle pour qu'il s'élève de nouveau ?

04/2019

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Mort en lisière

Un jour, insidieusement, leur quotidien dérape. Sur un souvenir, un incident, une rupture, une prise de conscience. Le constat qu'ils dressent alors de leur propre existence a un goût doux-amer, lucide et ironique. Voilà le lien secret qui unit tous les protagonistes – hommes et femmes, femmes surtout – de chacune de ces dix nouvelles. Du Canada urbain à celui des grandes étendues sauvages, d'une disparition en montagne au microcosme d'une colonie de vacances, d'une traîtrise amicale à une exquise vengeance amoureuse, Margaret Atwood, l'auteur de La Servante écarlate et de tant d'autres chefs-d'oeuvre (Captive, OEil-de-chat et Le Tueur aveugle, Booker Prize 2000), nous offre dix récits tendres et incisifs qui confirment son intelligence aiguë de la condition humaine, cette sensibilité qui lui vaut une formidable reconnaissance de la part des nombreux lecteurs qu'elle a conquis à travers le monde. " Diva des lettres à l'humour décapant, la Canadienne Margaret Atwood a tissé au fil des ans une oeuvre magistrale, mêlant polar, fantastique, SF et critique sociale, avec une imagination débordante et une grande inventivité d'écriture. " Le Point.

09/2017

ActuaLitté

Science-fiction

The Only Ones

Premier roman de Carola Dibbell, critique rock emblématique de 70 ans, voici une création mutante qui rappelle les univers de Burgess, de Vonnegut, La Servante écarlate de Margaret Atwood ou le film Le Fils de l'homme. Un roman social et familial, porté par une voix féminine extraordinaire, à la fois naïve et grave, proche d'Huckleberry Finn, du Momo d'Emile Ajar, du Enig Marcheur de Russell Hoban. Une femme a réchappé à une vague de pandémies ayant ravagé la population mondiale. Elle se prostitue sur les docks du Queens, le port de New York déserté, vendant littéralement son corps – ses dents, ses ovules ou son sang – à ceux assez riches pour payer, qui espèrent ainsi se protéger des épidémies. Avec l'aide d'un fermier généticien, elle donne naissance à un clone, Ani. Terrifiée, n'ayant jamais vu d'enfant de sa vie, tout juste capable de s'occuper d'elle-même, elle va devoir protéger sa fille des dangers de ce monde. Après une vie entière passée seule, sans famille, sur les quais froids et humides du Queens, Inez a beaucoup vécu... mais ignore beaucoup. Récit d'une éducation au monde et à soi-même, réflexion ironique sur les rapports de classes (l'Elue est une prostitué de couleur et analphabète du Queens), ce monologue drôle, brut, déchirant et vivant est aussi un grand roman d'anticipation sociale.

08/2017

ActuaLitté

Poches Littérature internation

La servante écarlate

Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d'esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, "servante écarlate" parmi d'autres, à qui l'on a ôté jusqu'à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l'austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler… En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté. Paru pour la première fois en 1985, La Servante écarlate s'est vendu à des millions d'exemplaires à travers le monde. Devenu un classique de la littérature anglophone, ce roman, qui n'est pas sans évoquer le 1984 de George Orwell, décrit un quotidien glaçant qui n'a jamais semblé aussi proche, nous rappelant combien fragiles sont nos libertés. La série adaptée de ce chef-d'oeuvre de Margaret Atwood, avec Elisabeth Moss dans le rôle principal, a été unanimement saluée par la critique.

06/2017

ActuaLitté

Littérature étrangère

Les blondes

Hazel Hayes est dans une mauvaise passe. Sa thèse est au point mort, elle est loin de chez elle, et elle vient d’apprendre qu’elle est enceinte de son professeur d’université – un homme marié. C’est à se demander comment les choses pourraient plus mal tourner… Et pourtant, des attaques meurtrières, que rien ne semble relier, se multiplient aux quatre coins de New York. Il faut se rendre à l’évidence : une épidémie frappe les blondes, qu’elles soient hôtesses de l’air, agents immobiliers ou chefs d’entreprise, et les transforme en tueuses sanguinaires. Cherchant à fuir la ville en proie à la panique pour retourner chez elle, à Toronto, Hazel entreprend la traversée d’une Amérique paralysée par le fléau blond, épopée au terme de laquelle elle trouvera une alliée pour le moins inattendue. Un roman à la fois drôle et glaçant, qui aborde intelligemment l’image de la beauté et de la maternité dans la société, qui évoque à la fois Les Fils de l’Homme de P D James et La Servante écarlate de Margaret Atwood.

01/2015

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté