Paul de Brancion : “La parole des écrivains de poésie a été comme absentée”

Auteur invité - 14.10.2020

Tribune - marché poésie paris - sauver poésie écriture - Paul Brancion poésie


Paul de Brancion, président de l’Union des Poètes & Cie, et Directeur de la publication, vient de réagir à l’annulation du 38e Marché de la poésie. Si les événements de sa périphérie sont maintenus, afin de préserver une existence, cette année de Covid devient délétère. « Il faut soutenir la poésie », clame ainsi Paul de Brancion.

Marché de la poésie 2018
 

L’épidémie de la COVID-19 et les mesures sanitaires qui en ont découlé, ont porté un coup dur au marché « de la poésie » et de ce fait  aussi, à la création poétique.
 
Comme le savez sans doute, le Marché de la poésie et le Salon des revues qui devaient se dérouler à Paris dans les prochains jours, ont été annulés. De nombreuses manifestations n’ont pas pu se tenir, ou ont été reportées, puis annulées : festivals, rencontres, lectures ...

La parole des écrivains de poésie a été comme absentée.

La fermeture des librairies durant le confinement, la timidité de certains vendeurs de livres vis-à-vis de la poésie depuis la réouverture de leurs boutiques, rendent la circulation des livres de poésie extrêmement ardue.

Beaucoup de libraires préfèrent vendre des ouvrages « grand public » et ne prennent plus le risque de la poésie.

De moins en moins de lectures sont organisées en raison des mesures sanitaires prises pour lutter contre la COVID-19.

Il convient de souligner que les éditeurs de poésie sont dans une situation critique, leur chiffre d’affaires s’est rétréci comme peau de chagrin, pour certains jusqu’à 75 %, voire 78 %. Il faut les soutenir en achetant et en faisant acheter, soit en direct, soit en librairie, plus encore de livres qu’à l’habitude.

C’est un appel au secours, un cri que nous voulions vous faire entendre aujourd’hui.

D’avance merci.
Paul de Brancion



Commentaires
Plus que jamais, écouter et lire la poésie contemporaine ! La poésie est l'essence de toute langue.
"La parole des écrivains de poésie a été comme absentée." C'est une citation de l'auteur de "la France apprenante" ? ou de celui de "la reconstruction résiliente" ?



Poètes, aux armes ! (plutôt qu'aux salons et autres marchés)
La situation présente où la poésie s'est absentée nous fait vivre dans un espace mental et physique inédit qui renvoie aux distopies les plus noires. L'espace vécu phénoménologique est rétréci. Nos sensations et nos émotions ne trouvent plus un espace d'expression libre de forger des associations inédites, des jeux de langage qui mettent à mal le discours dominant totalitaire. Une fantaisie du commun où chacun puisse dire une différ-a-nce.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.