medias

À Paris, cette nouvelle librairie vend des poèmes... au gramme

Camille Cado - 25.02.2020

Reportage - Les Lettres librairie - poésie vente au kilo - poèmes au gramme


La librairie Lettres a ouvert ses portes le 10 février 2020 au cœur du Quartier latin dans le Ve arrondissement de Paris. Spécialisée dans les romans étrangers et français, elle fait également la part belle à la poésie des quatre coins du monde. Notamment à travers un concept inédit, la vente de poèmes au gramme. 

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

Au centre de cette librairie de près de 50m2, où l’odeur de peinture fraiche émane encore des murs, une ancienne balance à plateaux, entourée de poèmes. Sur ces petites fiches, des extraits d’œuvres des grands maitres de la poésie française, mais aussi italienne, allemande, espagnole, portugaise, belge, algérienne, anglaise, ou encore américaine et japonaise. 

Ce soupçon d’originalité dans l’univers poétique a été initié par Pascale Brunel, gérante de la boutique. « Le projet a émergé en 2008, après avoir fait le terrible constat de la place de la poésie dans le monde littéraire » nous explique son mari, Lahzar Nahal. « Il faut le reconnaitre c’est un genre qui se vend très peu. Même de célèbres poètes contemporains édités par de grandes maisons ne s’alignent pas sur les ventes des romanciers. »
 

Composez votre propre bouquet de poèmes


« Elle a donc décidé de fragmenter les poèmes pour que les gens puissent composer eux-mêmes un assortiment de leurs vers préférés, un peu comme un bouquet en somme. » Avant l’ouverture de l’établissement, les poèmes au gramme avaient déjà été commercialisés sous la forme de grands coffrets dans diverses librairies : Millepages à Vincennes dans le 94, mais aussi à L’Écume des Pages située Boulevard Saint-Germain à Paris et à la librairie Tschann 13 de la BnF.

Cette première expérimentation fut une telle réussite que Pascale Brunel a voulu la rendre perenne en investissant ce local appartenant à la mairie du Ve arrondissement de Paris. Tout un pan de mur a ainsi été aménagé pour ce projet des poèmes vendus au gramme.

Les clients sont invités à se servir eux-mêmes sur les étagères de la librairie, où sont présentés les différents feuillets. Les poèmes sont ensuite pesés et glissés dans une pochette. Les 10 grammes, soit l’équivalent de 8 poèmes, sont affichés au prix de 5,80 €. 

« Je pense que les gens vont beaucoup plus vers ce qui est léger, peut-être même vers ce qui est éphémère. La poésie continue à vivre et à passionner beaucoup de monde malgré internet et malgré toutes les technologies » affirme à son tour la gérante, qui exerce toujours en parallèle son métier de médecin cancérologue.

La librairie a souhaité mettre en avant des grands poètes français et étrangers autour d’un thème commun : l’amour. « Ce thème nous a apparu comme une évidence. Il n’y a pas mieux que l’amour pour fédérer ! » souligne Lahzar Nahal.

<

>




« Ces poèmes appartiennent évidemment à des œuvres libres de droits, c’est pourquoi nous n’avons pu exploiter uniquement des titres de poésie dite classique » reprend-il. Si certains poèmes étrangers proposés ont été traduits, la plupart restent dans leur langue initiale pour garder la musicalité originale des vers. 

« L’idée surprend et plait énormément, nous avons de très bons retours . D’ailleurs, les poèmes en gramme se vendent bien plus que des recueils » même si l’un ne remplace pas l’autre. « Les gens qui aiment la poésie achètent souvent les deux » constate Lahzar Nahal, dirigeant des éditions Aden.

Les feuilles de poèmes peuvent également se faire l’écho de l’œuvre plus large. « La semaine dernière une cliente a découvert un recueil de poésie grâce à un poème présenté au gramme. Elle est repartie avec le recueil » nous confie-t-il.
   

« Les poèmes vendus au gramme sont davantage un petit cadeau à offrir », reprend Lahzar Nahal. « Nous avons d’ores et déjà l’idée de mettre quelques points de vente chez les marchands de fleurs. On aime accompagner nos bouquets d’un petit mot, mais on ne sait souvent pas quoi écrire. Un poème, cela peut tout dire. »

Par la suite, le couple aimerait également proposer des feuillets parfumés grâce à une technique d’impression qui consiste à intégrer du parfum dans la pâte. Pour le moment, les poèmes individuels et les pochettes sont fabriqués en France, chez un imprimeur situé à Argenteuil (95).
 

Derrière quelques grammes de poésie, un projet humanitaire 


Pour l’achat d’un poème au poids, une partie sera reversée au projet de l’ile de Roume dont s’occupe également Pascale Brunel. « C’est une toute petite ile enclavée, située au large de Conakry en Guinée. La population est d’environ 500 habitants et est terriblement pauvre. »

Ainsi, l’argent récolté grâce à la vente des poèmes et aux dons permettra de rénover une école, acheter un bateau pour la traversée permettant de rejoindre le continent, mais également de créer une bibliothèque et un centre de soins pour les habitants. 

« L’idée de reverser une partie des ventes des poèmes à l’association est tout d’abord une approche esthétique. Quoi de plus beau que d’associer poésie et don. Poésie et aide. Poésie et partage. L’idée c’était de commencer avec quelque chose. On ne pouvait pas trouver mieux ! » explique la gérante.
   

Sur les 5,80 €, 50 centimes seront reversés à ce projet humanitaire. « Pour le moment, on débute, mais si on a les moyens par la suite de donner davantage, on le fera. C’est un projet qui nous tient à cœur et qui prouve encore une fois qu’avec de petites choses, on peut aider. Les gens donnent pour les projets humanitaires. Si c’est honnête, si c’est réalisable, alors les gens sont généreux. »

L’association « Ile de Roume » sera être déclarée courant mars. « En fait on fait tout dans la foulée : le lancement des poèmes au gramme, la déclaration de l’association, la mobilisation d’autres bénévoles, aussi bien en France qu’en Guinée, la recherche d’autres financements » précise Pascale Brunel.


Informations pratiques

La librairie Lettres
49 rue Lacépède
75005 Paris



Commentaires
Comment puis-je acheter une pochete de poèmes? Je choisirais les auteurs...
Je suis sure que ce concept va avoir beaucoup de succes. Ne manquerai

pas de visiter cette originale librairie lors d'un prochain passage

a Paris!
Quelle belle idée, et généreuse de surcroît. Oui la poésie est éphémère et précieuse. Elle a la valeur de l'air qu'on respire. Donc tout à fait d'accord pour la butiner. Isabelle
Et vous connaissez les poèmes à planter des éditions du Ver à soie? C'est raconté par son inventeuse, Virginie Symaniec, dans son livre "Barnum" aux éditions Signes et balises.
C'est charmant
bonsoir, je souhaiterais contribuer au projet humanitaire de l'île de Roume. Je suis poète.Veuillez m'indiquer la démarche à suivre pour vous transmettre mes poèmes.

Remerciements.

ABDELGHANI RAHMANI.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.