Un prix Goncourt de la littérature jeunesse

Nicolas Gary - 10.10.2020

Prix littéraires - prix Goncourt jeunesse - littérature jeunesse prix - prix littéraire


En pleine saison de grands prix littéraires pour littérature blanche, les auteurs se répartissent en deux catégories : ceux qui sont sur les listes, et ceux qui en sortent. Pour les autres, point de salut — encore que. Comme chaque année, les yeux sont rivés sur le Goncourt, qui entraînera quelques 300 ou 400.000 ventes. 



 
Dans le cadre de Lire en Poche, Emmanuel Bourdier et Hubert Ben Kemoun, auteurs jeunesse multiprimés, avec 47 années de carrière accumulées à eux deux, parlent de prix littéraires, pour ce secteur. Utile, inutile ? Un prix littéraire en jeunesse n’a pas la même importance pour les auteurs, de toute évidence.

Pour Hubert Ben Kemoun, salué en 2002 par le prix Sorcières pour Terriblement vert ! ou en 2005 avec Rapporteur !, les prix se distinguent en fonction des jurés. « Sans dénigrer le moins du monde les prix remis par des professionnels, les prix qui me sont les plus précieux sont ceux remis par les enfants, par mes lecteurs. »
 
Emmanuel Bourdier, salué à Gradignan avec Étoile filante, les prix ont parfois ouvert des portes plus grandes vers le monde. « On s’adresse tout de même à des enfants. Le prix, il est là : dans l’émotion que je procure à mes lecteurs, d’où qu’ils soient, quelle que soit leur position géographique ou sociale. »

Un prix littéraire, en jeunesse ou ailleurs, cela flatte l’ego. Mais ensuite ?
 

 

Retrouver - Les Mots en boîte, le livre et ses secrets de cuisine

Jingle réalisé par Planète Event 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.