Le Prix L'Ecailler 2013, c'est parti !

Lauren Muyumba - 21.05.2013

Prix littéraires


Depuis le 17 mars, les enfants peuvent aller à la librairie l'Ecailler et dans les médiathèques du XVème arrondissement pour lire les six albums en comptétion pour le Prix L'Ecailler. Ils peuvent ensuite voter pour leur livre préféré ! Le jury, c'est eux ! Qui succédera à Antoine Guilloppé récompensé l'année dernière pour son album Croc-Blanc ?

 

 


Quel livre séduira les enfants : Arlequin de Hubert Ben Kemoun et Mayalen Goust, Féroce de Jean-François Chabas et David Sala, Contes des quatre horizons d'Olivier Desvaux, La leçon de pêche de Heinrich Böll et Emile Bravo, Histoire naturelle des animaux imaginaires de Damien Laverdun et Hélène Rajcak ou Madame le lapin blanc de Gilles Bachele ?


De vértiables urnes ont été installées par l'équipe municpale dans les médiatèques du XVème et la librairie L'Ecailler. Tous les enfants peuvent donc éveiller leur sens critique en se plongeant dans des lectures. Allier plaisir et responsabilité, sympathique non ?

 

La date limite est le 30 mai ! Le 22 juin, le jour de l'évènement "Allez les enfants, on lit !", ce ne sera pas l'heure d'aller au lit mais l'heure de participer à des ateliers et des rencontres avec les auteurs et les illustrateurs, d'écouter la lecture de contes et de connaître l'heureux élu. La librairie L'écailler a organisé cette fête dans un lieu en plein air : le square du commerce avec l'aide de l'association Lire et Faire Lire, de diverses associations du quartiers, du soutien du Credit Mutuel et du Labo des Histoires.


Les enfants, à vous de juger !




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.