medias

Titeuf et Tik Tok : Le Guide du Zizi sexuel revient dans une nouvelle version

Gariépy Raphaël - 15.10.2020

Edition - Société - Guide du Zizi sexuel modernité - Zep dessinateur édition - album sexualité Titeuf


Paru il y a près de 20 ans, le Guide du zizi sexuel se modernise et revient dans une nouvelle édition chez Glénat. Toujours scénarisé par Hélène Bruller et mis en dessin par Zep, le Guide devrait cependant s’adapter aux défis de 2020, et si Titeuf et sa mèche semblent gravés dans le marbre, « pas mal de choses » ont changé. 
 


Publié en 2001 en France, Le Guide du zizi sexuel qui mettait en scène le très jeune Titeuf face au sujet complexe de la sexualité avait suscité bon nombre de polémiques, choquant même outre-Atlantique. Deux décennies plus tard, le duo Zep et Hélène Bruller signent une seconde version de l’album, adapté aux défis de la modernité. 

« Internet il y a 20 ans en France, c’était la préhistoire. Aujourd’hui on sait que toute l’information, l’éducation sexuelle, se fait par internet, malheureusement », confie le dessinateur à France info. L’objectif de cette nouvelle parution est notamment d’aborder ces nouveaux dangers numériques en offrant des conseils sur les rencontres en ligne ou sur les moyens de se protéger d’un cyberharcèlement. 

« Ce n’est plus forcément le Monsieur dans le square qui est le premier prédateur sexuel, ce sont les gens qui avancent masqués, sur TikTok, sur Instagram, sur tous les sites de rencontre, sur les tchats, sur les forums, qui viennent vraiment chasser », affirme Zep à l’AFP. Pour lui, le physique des préadolescents est plus que jamais source de complexes, « ils ont des pages Instagram, TikTok, où ils se montrent beaucoup » : les corps, bien plus mis en scène qu’auparavant, seraient sans cesse soumis aux jugements des autres. 
 

Des thématiques nouvelles


De nouveaux sujets font leur apparition dans les pages de l’album. « Pour s’aimer, se faire des caresses, des baisers et avoir une sexualité épanouie, il faut avant tout que chacun exprime son consentement par ses paroles et ses actions », peut-on lire dans Le Guide avant qu'il n'aborde en détail ce qu’est le consentement.
#MeToo est passé par là, et les jeunes lecteurs sont par ailleurs invités à réfléchir à la notion du genre ou encore au polyamour. « Le genre, ou précisément l’identité de genre, c’est le ressenti qu’on a d’être fille ou garçon (ou les deux, ou aucun des deux...). Ce ressenti est unique pour chaque personne [...]. Le sexe, c’est biologique : on nait avec un corps formé d’une certaine façon », explique ainsi le livre.

<

>



Si les auteurs souhaitent faire de la prévention, ils n’oublient pas que les rencontres amoureuses et sexuelles sont aussi des découvertes sources de joie : « L’éducation sexuelle se faisait beaucoup autour de la prévention des dangers, des prédateurs sexuels, des maladies... C’est important de faire ça, mais c’est aussi important de dire que la sexualité et l’amour [...], c’est aussi un terrain de plaisir et de jeu », conclut le dessinateur. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.