medias

Pratiques culturelles : “La baisse de la lecture est multi-factorielle”

Antoine Oury - 17.08.2020

Edition - Société - baisse lecture - lecture francais - pratiques culturelles francais


En juillet dernier, le ministère de la Culture dévoilait les chiffres d'une enquête consacrée à la lecture au sein des pratiques culturelles des Français. Une habitude qui revient tous les dix ans : les résultats de l'année 2018 laissaient en tout cas voir une importante baisse de la lecture, notamment chez les 15-39 ans. Ce phénomène serait « multi-factoriel », selon les auteurs de l'enquête.

Reading


L'étude sur les pratiques culturelles du Département des études, de la prospective et des statistiques (Deps) du ministère de la Culture propose un panorama des usages des Français en matière de culture. Cela inclut bien sûr la lecture : l'enquête 2018 relève ainsi que 62 % de la population française âgés de plus de 15 ans auraient lu au moins un livre au cours de l'année passée.

Un chiffre qui a suscité la polémique dans nos colonnes : dans les résultats de l'enquête, il est en effet indiqué qu'il prend en compte la lecture de livres « hors bandes dessinées ».

Le ministère de la Culture, interrogé, indique que « [l]a lecture de bandes dessinées fait partie des questions posées dans le cadre de l'enquête et les profils de lecteurs ont été établis en incluant celle-ci. Si la BD a été traitée à part dans le questionnaire 2018, c'est dans un souci de mieux saisir le profil des lecteurs de bandes dessinées ». Nous avons posé d'autres questions à ce sujet au Deps, sans succès.

Nous avons également sollicité le Deps sur les chiffres relatifs aux autres questions posées par le service dans le cadre de l'enquête sur les pratiques culturelles. Le département nous informe qu'il répond « favorablement à toute demande » à ce sujet, ce qui n'a malheureusement pas été notre cas.

« La baisse de la lecture est multi-factorielle », indique le Deps à propos de la baisse observée de la lecture au sein des pratiques culturelles des Français. « Depuis 1988, la baisse est constante : l'enquête de cette année indiquait 73 % de lecteurs, puis 71 % en 1997, 67 % en 2008 et finalement 62 % en 2018 », relevait-on suite à l'enquête 2018.
 

Des projets de recherches sur les pratiques culturelles


Le Deps, « service d'observation des activités et du champ culturels », espère que les chercheurs donneront une suite à l'enquête Pratiques culturelles, qui « fera l'objet d'exploitations secondaires sur un grand nombre de sujets », nous précise-t-on.
 
À ce titre, les chercheurs sont invités à répondre à l'appel à projets du ministère de la Culture, pour « renouveler la connaissance des enjeux sociaux, économiques, historiques ou encore géographiques de la culture ». « La lecture de bandes dessinées et de mangas en fera certainement partie », assure le Deps.

L'appel à projets est ouvert jusqu'au 14 septembre prochain, il est accessible à cette adresse.

Photographie : illustration, Eugene Kim, CC BY 2.0


Commentaires
On aimerait bien savoir ce que sont ces fameux facteurs multiples, sinon quel est l'intérêt de l'article ?

J'ai bien mon avis sur la question...
Ne pourrait-on imaginer que la lecture de Bandes dessinées ait été traitée à part pour maintenir un périmètre d'étude relativement constant?

Je doute en effet que les BD aient été prises en compte lors de la première étude en 1973...

De ce fait, inclure la lecture de BD dans l'étude ne permettrait pas de comparatifs. En revanche mettre à part cette pratique permet d'affirmer que la BD est un livre, qu'en lire est de la lecture.

La cohérence du périmètre d'enquête, est donc peut-être une (la?) raison d'un tel choix, ne pensez-vous pas?
Je rejoins le collègue précédent : quels sont ces "facteurs multiples" ? et il serait peut-être temps de s'en préoccuper et de trouver des moyens, des idées pour relancer la lecture !
L'utilisation en continu du smartphone me semble être un facteur probable, surtout dans la tranche d'âge étudiée. Reste à savoir quels sont les autres...
La bande dessinée est une pratique cuturelle mais j'en ai déjà achetées.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.