Le site Bookshop débarque au Royaume-Uni pour aider les librairies

Gariépy Raphaël - 15.09.2020

Edition - International


Après un lancement réussi aux États unis, le site de vente de livre en ligne BookShop s’attaque au Royaume-Uni. Le but affiché de la plateforme est de soutenir les librairies indépendantes tout en concurrençant le quasi-monopole d’Amazon. 
 

 

Bookshop.org est une plateforme sur laquelle les librairies indépendantes peuvent vendre leurs ouvrages en ligne.

« Nous croyons que les librairies sont essentielles à une culture saine », est-il écrit sur le site, « Alors que de plus en plus de gens achètent leurs livres en ligne, nous voulions créer un moyen simple et pratique pour vous d’obtenir vos livres et de soutenir les librairies en même temps. »

L’entreprise, lancée en janvier 2020 aux États-Unis, fait partie des rares sociétés à avoir profité de la crise sanitaire et du confinement. Alors qu’il était impossible pour les clients, de se déplacer en magasin, beaucoup de libraires ont choisi cette alternative pour vendre leurs ouvrages. Aujourd’hui, après avoir réuni près de 1000 boutiques aux États-Unis, Bookshop.org. Org effectue son lancement au Royaume-Uni avec deux mois d’avance sur la date prévue. 
Les librairies britanniques peuvent donc désormais créer leurs profils sur le site. Les clients auront ensuite la possibilité de retrouver des boutiques sur la carte mise à disposition par la plateforme. Si un lecteur souhaite soutenir un magasin spécifique, celui-ci recevra l’intégralité des bénéfices de la commande, dans le cas où aucune librairie n’est directement désignée, l’argent de la commande contribuera à une caisse commune de revenus qui sera répartie uniformément entre les libraires indépendants. 

L’opération Bookshop.org au Royaume-Uni sera dirigée par la directrice générale Nicole Vanderbilt, auparavant vice-présidente internationale d’Etsy. L’emballage et la distribution seront gérés par l’entreprise Gardners, qui livrera les ouvrages directement aux clients, tandis que Bookshop s’occupera du service client.

Le fondateur du site, Andy Hunter, a clairement affiché son objectif de concurrencer Amazon sur la vente de livres en ligne. Aujourd’hui, la plateforme américaine cumule un total de 50 millions de dollars américains sur les ventes en 2020, soit 10 fois plus que ce qui avait été initialement estimé pour la première année d’exploitation.


Via The Bookseller 

Crédit photo : capture d'écran du site 


Commentaires
Quand je pense que j'ai proposé cela en France et que des grincheux ici me disent que ce n'est pas possible tongue laugh
Véritable question : cela n'existe-t-il pas déjà ? Je ne donnerais pas de noms mais il me semble qu'un certain nombre de sites proposent de trouver, réserver et même commander des livres dans des libraires indépendantes en France.



Où y avait-il autre chose dans votre proposition ?
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.