Le Secours populaire collecte des livres pour les enfants grâce aux libraires

Victor De Sepausy - 22.09.2020

Edition - Librairies - donner lire librairies - secours populaire lectures


Pour sa 5e édition, l’opération Donnez à lire renoue avec la solidarité. Entre le 17 octobre et le 20 novembre, les librairies de France serviront de courroie de transmission dans la diffusion du livre. Et de la lecture, auprès d’enfants et adolescents sans rien dans les mains.


 

À l’initiative du Syndicat de la librairie française, et avec le concours du Secours populaire, Donnez à lire. Comment ? Rien de plus simple. Durant tout un mois, les clients des librairies engagées dans l’opération pourront faire un geste, un beau geste. 

« En cette période inédite, où la nécessité de la culture se fait plus que jamais ressentir, Donnez à lire a, encore plus que d’habitude, un rôle à jouer », indique le SLF dans un communiqué. 

En effet, les lecteurs sont invités à ajouter un ouvrage jeunesse à leur panier d’achats, lequel sera par la suite envoyé au Secours populaire de la région, avant de les redistribuer.

La directrice de la librairie Vivement Dimanche à Lyon et marraine de Donnez à lire, Maya Flandin, indique : « Bien sûr, il faut se loger, se nourrir, se vêtir, mais avoir des livres, ça peut changer la vie d’enfants qui bien souvent récupèrent des choses qui ont déjà servi à d’autres. Donnez à lire permet à des enfants d’avoir un livre neuf, vraiment choisi pour eux. »


Maya Flandin 

 
L’idée rejoint un autre programme la Journée des oubliés des vacances, à laquelle collaborent les éditions Rue du Monde. Cet été de bouquins solidaires distribue quelque 5000 ouvrages — et souffle tout juste sa 17e édition.
 

Une année si particulière...


Maya Flandin, auprès de ActuaLitté, ajoutait : « Cette opération apporte beaucoup. Je suis vraiment partie de cette histoire qu’on entend tout le temps “les enfants ne lisent plus”, on ne sait même pas à quoi on se réfère pour dire ça. Y’aurait-il eu un âge d’or où tous les enfants lisaient ? On se plaint, mais on ne se préoccupe pas de savoir s’ils ont un livre. J’ai remarqué lors de plusieurs animations organisées avec les écoles que les enfants vont toujours vers les livres.

Avant de se plaindre, il faut donc déjà les nourrir en livres et leur donner cette possibilité d’apprendre du vocabulaire, de développer leur imaginaire. L’apport de la lecture est essentiel, c’est dommage que certains n’en bénéficient pas.
 »

L’année passée, près de 300 librairies ont collecté 4000 ouvrages. Pour y prendre part, l’inscription s’effectuera ici.


crédit photo : ©Jean-Marie Rayapen-SPF


Commentaires
C'est bien, mais on peut faire mieux: l'acheteur donne un livre et le libraire en donne un deuxième. Ils partagent ainsi la bonne action! grin
Excellente idée de Jujube !!! Je vote pour grin
donnons des livres a'tous les enfants et la democratie en sortira victorieuse
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.