medias

Biélorussie : trois traducteurs interpellés après des manifestations

Antoine Oury - 21.09.2020

Edition - International - bielorussie dictature - bielorussie arrestations - traducteurs bielorusses


Une grande partie de la population biélorusse reste mobilisée pour réclamer la démission du président Alexandre Loukachenko après sa réélection contestée du 9 août 2020. Le 8 septembre dernier, pour avoir protesté et défilé aux côtés d'autres citoyens, trois traducteurs biélorusses, Hanna Komar, Uladzimir Liankievic et Siarzh Miadzvedzeu, ont été interpellés par les autorités.



Plusieurs organisations d'auteurs internationales, dont le Conseil Européen des Associations de Traducteurs Littéraires (CEATL), l'English PEN ou encore le PEN Club français, dénoncent les arrestations de trois traducteurs biélorusses après des manifestations qui se sont déroulées le 8 septembre dernier à Minsk, capitale de la Biélorussie.

La secrétaire du Pen Club biélorusse, Hanna Komar, poète et traductrice, ainsi que ses deux collègues Uladzimir Liankievic et Siarzh Miadzvedzeu ont été interpellés et placés en détention administrative. Hanna Komar a par ailleurs écopé de 9 jours de prison pour trouble à l'ordre public. 

Pour l'organisation PEN International, cet événement « renforce notre inquiétude à propos des attaques contre la liberté d'expression et le droit aux manifestations pacifiques, dans un contexte lié aux élections biélorusses du 9 août dernier ».

Le CEATL, de son côté, évoque un « harcèlement ciblé » et « se joint à la condamnation internationale des arrestations et de la répression, et demande instamment à ses organisations nationales membres dans toute l’Europe de faire leur possible pour attirer l’attention du public sur les violations flagrantes des droits de l’homme en Biélorussie ».
 
En août dernier, alors que la contestation de l'élection de Loukachenko commençait à se manifester, la Fédération des associations européennes d'écrivains s'inquiétait déjà de la répression, et invitait les pays de l'Union européenne à réagir. Il y a quelques semaines, l'auteure Svetlana Alexievitch, Prix Nobel de Littérature, avait été convoquée par les autorités biélorusses.


Commentaires
J'attends avec impatience la liste des arrestations arbitraires d'auteurs en France par la police de Macron pendant les manifestations de Gilets Jaunes ou bien de la Manif pour Tous (je cite ça pour que les habitué.EEEEE.s anti-hommes qui traînent ici mordent à l'hameçon !).

Toute cette histoire, comme celle du « super » opposant empoisonné de Poutine, puent les magouilles de services secrets occidentaux (pour ne pas citer la CIA). S'en faire l'écho sans discernement revient à devenir l'idiot utile (cher à Lénine pour le coup) qui fait caisse de résonance.

J'ai bien écrit résonance, pas « raisonance » !
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.