Angèle Ferrere, lauréate de la Bourse de recherche Louis Roederer 2020

Dépêche - 01.10.2020

Edition - Bibliothèques - Angele Ferrere - bourse Louis Roederer - bnf recherche bourse


La Bourse de recherche Louis Roederer pour la photographie a été décernée à Angèle Ferrere, qui travaillera, parmi les collections du département des Estampes et de la photographie, au signalement et à la valorisation des œuvres de quatre femmes photographes des années 1970-1980 ayant pris pour sujet l’espace urbain et ses transformations : Rosine Nusimovici, Cécilia Otero, Deidi von Schaewen et Catherine Wagner.

analog single-lens reflex camera


La thématique du chantier et de la ville est « un prisme significatif pour penser une valorisation des femmes photographes qui pose un double enjeu en termes de visibilité : la place des femmes dans l’espace public d’une part et la place des femmes dans l’histoire de la photographie d’autre part ». 

Plus largement, le projet d’Angèle Ferrere, docteure spécialiste de l’histoire de la photographie d’architecture et de chantier, permettra de cartographier et de documenter les œuvres de femmes photographes des années 1970-1980 représentées dans les collections du Département des Estampes et de la photographie. Il enrichira ainsi l’histoire du département, en apportant des éléments sur sa politique d’acquisition de photographies au cours de ces deux décennies et sur le réseau tissé avec les femmes photographes actives à l’époque. 

Le jury de la Bourse de recherche Louis Roederer était notamment composé cette année de Denis Bruckmann, directeur général de la Bibliothèque, et de Michel Janneau, secrétaire général de la Fondation Louis Roederer.

La Maison Louis Roederer, Grand Mécène de la Culture et soutien fidèle des expositions artistiques de la BnF, accompagne chaque année la mise en lumière de ses collections photographiques grâce à cette dotation de 10.000 €.
 
Le 6 septembre 1851, Louis-Désiré Blanquart-Évrard vint déposer spontanément les toutes premières photographies de sa production à la Bibliothèque Nationale. Aujourd’hui, grâce à l’application volontaire du dépôt légal, aux donations, à la générosité des artistes et aux nombreuses acquisitions, la collection de la BnF est, avec près de 5 millions de photographies, l’une des premières au monde tant par son ancienneté que par son importance. 

Photographie : illustration, Markus Spiske, domaine public


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.