The Killer Inside : le fils du meurtrier a des problèmes de mémoire…

Lucie Ancion - 10.09.2020

Manga - The Killer inside - KiOon Seinen


MANGA SEINEN - Eiji a tout d’un étudiant banal, à un détail près : il est le fils de feu le tueur LL qui torturait les femmes avant de les massacrer. Ce passé le poursuit et nuit à sa réputation. Et récemment, il a des trous de mémoires. D’où sort tout cet argent et la batte de baseball ensanglantée qu’il retrouve dans sa chambre ?
 
 

 
Eiji a vingt ans et rêve de pécho. Il a l’air d’un étudiant tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Mais son passé cache un lourd secret : il est le fils de LL, le terrible tueur en série qui torturait des prostituées pendant des heures avant de les démembrer. LL s’est suicidé en annonçant qu’il reviendrait, et avait fait grand bruit dans les médias. Ce qui n’a pas aidé le jeune Eiji, régulièrement moqué et brimé par ses camarades en grandissant dans sa famille adoptive.
 
Mais voilà qu’il se réveille un matin avec la plus belle fille de la fac dans son lit. Il n’a aucun souvenir de lui avoir déjà parlé, ni de ce qu’il a fait ces trois derniers jours. Mais il faut bien croire qu’ils sortent ensemble… En même temps, sa chambre est remplie d’argent de provenance inconnue. Et dans son quartier, la police a retrouvé le corps massacré d’une jeune femme. LL serait-il de retour ?
 
Ainsi commence un thriller particulièrement mystérieux où nous naviguons autant dans l’inconnu que le personnage principal. De pages en pages, le mystère s’épaissit encore, jusqu’à nous tenir en haleine et éveillés la nuit.
 
Les personnages sont assez ordinaires, mais la façon dont ils sont dépeints au fil de l’intrigue les rend particulièrement sympathiques. La petite amie d’Eiji est un amour et Eiji lui-même a beau être un idiot, les grimaces qu’il tire quand il est désarçonné sont poilantes.

Le dessin est assez cru : le gore n’est pas masqué (préparez-vous à voir beaucoup de doigts coupés) et les femmes sont dépeintes comme des objets, puisque nous vivons dans la tête d’un jeune homme un peu obsédé sur les bords (on notera que comme Eiji passe pour un abruti à ne penser qu’à ça, le manga ne lui donne pas raison en soi). The Killer Inside n’est pas qu’horrifique et palpitant : on rit aussi par moments.
 
L’intrigue, en tous cas, est prenante. Plus on avance et moins on comprend, les interrogations semblent n’avoir aucune réponse rationnelle… Et malgré un scénario impliquant des personnalités multiples, on ne sombre absolument pas dans le cliché. L’œuvre est sans conteste un bon apport aux rayons des mangas d’horreur. Ce qui est sûr, c’est que vous serez pris par le malaise et le danger qui s’installent au fil des chapitres. Et qu’au bout du compte, après ce premier tome atrocement intriguant, vous aurez besoin de la suite.



Shota Ito et Hajime Inoryu, trad. Alex Ponthaut - The Killer Inside - Ki-Oon seinen
Vol 1 – 9791032705667 – 7.90 €
Vol 2 – 9791032706152 – 7.90 €
(À paraitre 1er octobre) Vol 3 – 9791032706916 – 7.90 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.