Les évasions particulières : la traversée d’une France en pleine ébullition

Auteur invité - 23.09.2020

Livre - Veronique Olmi - Les évasions particulières - Rentrée littéraire 2020


ROMAN FRANCOPHONE : Vous avez aimé Bakhita et vous vous demandez si le dernier ouvrage de Véronique Olmi lui fait honneur ? La réponse est oui. En lisant Les évasions particulières, le lecteur se retrouve plongé dans une saga familiale inoubliable. Grâce à une écriture fine et sensible, l’auteur nous fait partager le quotidien de trois femmes en quête d’évasion. Le titre est en lice pour le Prix Landerneau des Lecteurs 2020.
 
 
 
L’histoire commence à la fin des années 70, et culmine avec la nuit du 10 mai 1981, date à laquelle François Mitterrand est élu par les français. Les trois sœurs Malivieri sont nées dans une famille catholique modeste à Aix-en-Provence. La cadette, Hélène, grandit entre le petit appartement de ses parents et les vacances bourgeoises parisiennes chez son oncle et sa tante, les Tavel ; elle sera toujours tiraillée entre ses deux familles. L’aînée, Sabine, la jalouse en secret et ne rêve que d’une chose : quitter la vie provinciale et devenir artiste. La benjamine, Mariette, d’une nature maladive, sera la seule à rester avec les parents. Même si chaque sœur essaie de mener une vie qui lui est propre, les liens de sororité restent très forts.
 
 
Cette saga nous fait revivre toute une décennie traversée par de nombreuses révolutions. Les thèmes abordés dans le roman font écho à nos questionnements actuels. Les sœurs n’hésitent pas à manifester pour soutenir Gisèle Halimi, dont la disparition dernière a marqué les esprits. L’émergence du féminisme, symbolisé par la lecture de Simone de Beauvoir est un point central du récit.

Véronique Olmi explore aussi l’intime pour nous parler de nous. Si les deux grandes sœurs font figure de femmes libérées par leurs rêves et leurs combats, c’est le personnage de Mariette qui est sans doute la plus touchante. Celle qui semble le plus effacée cristallise la vie intime de la famille avec ses secrets et ses non-dits. Sa force intérieure se révèle progressivement et transforme cette jeune fille en femme forte. Soutien indéfectible pour ses parents, elle est présente lorsque les aléas de la vie s’abattent sur cette famille. Douée pour la musique, elle découvrira le pouvoir des sons quand Sabine usera du pouvoir des mots. En étudiant la musique, ses souffles et ses pauses, c’est dans le silence qu’elle trouvera la beauté et une clé pour comprendre le monde.

Les évasions particulières peignent une belle histoire d’amour familial, que les vicissitudes du temps n’auront fait que renforcer. Et Véronique Olmi nous fait vivre les rêves de toute une génération qui aura initié un combat plus que jamais au cœur des luttes actuelles pour accéder à une société plus juste.

[NDLR : ActuaLitté est partenaire du Prix Landerneau des Lecteurs 2020 ] 
 
Delphine Namvieng, libraire
Espace Culturel de Trélissac

 
Véronique Olmi – Les évasions particulières – Albin Michel – 9782226448071 – 21.90 €
 
Dossier - Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l'année inédite


Commentaires
Merci pour ce partage Delphine.

Bien à vous.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.